Vous pouvez verser une petite larme pour cette McLaren Artura. Il y a quelques jours, au Royaume-Uni, la supercar hybride a presque entièrement brûlé et tous les efforts du monde n’ont pas suffit pour la sauver du brasier.

La raison de cet incident reste inconnu. Nous savons juste que l'incendie s'est produit le 16 octobre, non loin d'une concession McLaren, à Leeds, où la voiture effectuait apparemment en essai routier, comme le rapporte The Sun UK. L'incendie se serait déclaré sans avertissement et, heureusement, les deux occupants de la voiture s'en sont sortis sans aucune blessure. Il a fallu environ une demi-heure aux pompiers locaux pour éteindre les flammes.

L’Artura : un nid à problèmes ?

Il est bon de souligner que 164 Mclaren Artura ont été rappelé aux États-Unis en raison d'un risque potentiel d'incendie causé par les écrous utilisés dans le tuyau de carburant haute pression, qui peuvent se détacher avec le temps.

Dans un premier temps, une nouvelle procédure de serrage a été mise en œuvre en guise de correction à ce problème et a été appliquée aux voitures avant les livraisons aux clients. Cependant, la deuxième fuite de carburant s'est produite après avoir utilisé cette procédure, ce qui a incité McLaren à rappeler un nombre important de véhicules.

Galerie: McLaren P1

Dotée d'un groupe moto-propulseur de 671 chevaux fusionnant un V6 bi-turbo avec un seul moteur électrique, l'Artura est l'hybride de production, en série, de McLaren qui suit les traces de l'hypercar P1. Elle a fait ses débuts en 2021, bien que divers problèmes aient incité McLaren à retarder sa production dans les mois qui ont suivi.

Michael Leiters, le PDG de la marque, avait déclaré, en décembre 2022, que cette voiture n'était tout simplement pas au point et qu'elle avait mis en danger la situation financière de l'entreprise. Décidément, quand rien ne va…

Galerie: McLaren Artura 2023

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!