L'équipe basée à Hinwil a annoncé l'année dernière qu'elle allait passer sous la bannière aux quatre anneaux d'Audi en 2026. Cette arrivée se fera à l'occasion de l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation sur les moteurs.

Avec la fin du partenariat avec Alfa Romeo cette année, l'équipe basée en Suisse aura un nouveau partenaire en 2024 et devrait reprendre le nom de Sauber. Mais alors que la feuille blanche pour l'année prochaine pourrait lui donner l'occasion de donner de la visibilité à Audi, Sauber a clairement indiqué que le choix a été fait de ne pas avoir de présence publique du constructeur allemand jusqu'en 2026.Interrogé par Motorsport.com sur la possibilité de voir apparaître le nom ou le logo d'Audi avant son entrée officielle, le directeur de l'équipe, Alessandro Alunni Bravi, a déclaré qu'Audi ne fera son apparition qu'"à partir de la saison 2026."

audi-f1-2026

"D'un point de vue commercial, il est important d'avoir un grand impact en 2026, sans diluer l'implication d'Audi dans l'équipe. Nous continuerons donc en tant que Sauber, sur la base de l'héritage du groupe".

Comme Motorsport.com l'a indiqué la semaine dernière, Sauber devrait annoncer un nouveau sponsor et le nom officiel de son équipe au début du mois de décembre. On devrait également connaître le nouveau nom de l'écurie AlphaTauri, peut-être "Racing Bull".

"Nous avons déjà planifié la prochaine étape. Et bien sûr, nous avons signé ce partenaire titre dès le début de l'année 2022 pour les deux prochaines saisons", a ajouté Bravi. "La FIA publiera la liste des engagés de 2024 vers le 10 décembre, et nous communiquerons également à ce moment-là, pas avant, le nom de l'équipe pour les deux prochaines saisons et les partenaires-titres de notre équipe. Tout est clair pour les deux prochaines saisons. Et je tiens à rappeler qu'il ne s'agit pas de deux années de transition. Ce sont deux années qui font partie d'un projet à long terme qui doit amener l'équipe au niveau supérieur."

L'engagement d'Audi en F1 validé par le groupe Volkswagen

Les efforts de Sauber avec Audi ont été entourés de spéculations selon lesquelles le constructeur allemand pourrait avoir des doutes sur sa participation à la F1 en 2026. Ces rumeurs ont été déclenchées par le départ de l'ancien PDG d'Audi, Markus Duesmann, qui avait approuvé le projet original de F1, et par le fait que son remplaçant, Gernot Dollner, est resté muet sur le projet de F1 et sur ce qu'il en pensait pour l'avenir. Mais alors que le manque de communication a suscité des doutes sur l'engagement d'Audi, et même de folles rumeurs selon lesquelles Toyota pouvait reprendre le projet, Sauber a déclaré que la situation en coulisses était très claire. Alunni Bravi a déclaré que les réunions qu'il a eues avec Audi à son siège ces derniers jours montrent que tout se déroule comme prévu à l'origine.

"Entre Vegas et Abu Dhabi, j'ai été à Ingolstadt", a déclaré Alunni Bravi. "Je pense donc qu'il y a un réel engagement. J'ai vu des gens qui sont totalement prêts à s'engager", a-t-il ajouté. "Nous savons que le défi est de taille, mais l'engagement est total".

Alunni Bravi a expliqué que la décision d'Audi d'entrer en F1 n'était pas le fait d'une seule personne, mais qu'elle avait été approuvée à plusieurs niveaux de la hiérarchie de l'entreprise.

"L'engagement d'Audi a été très fort dès le début", a-t-il déclaré. "Le projet F1 a été approuvé par le conseil d'administration d'Audi, confirmé par le conseil de surveillance d'Audi et confirmé par le conseil de surveillance de Volkswagen. Il s'agit donc d'un engagement à tous les niveaux du groupe Audi/VW. Le changement de PDG ne modifie pas cette approche, car il ne s'agit pas d'une décision d'une seule personne ou du conseil d'administration, mais d'une décision du groupe."