Les véhicules électriques sont plus lourds que leurs homologues à moteur à combustion. Les énormes batteries dont ils ont besoin, installée dans le plancher, augmentent le poids total et abaissent le centre de gravité. Cela améliore la tenue de route mais pourrait mettre à mal les infrastructures de sécurité routière existante, si l'on en croit ces récents essais aux États-Unis.

L'université de Nebraska-Lincoln a envoyé le pick-up électrique Rivian R1T contre une glissière de sécurité standard, à une vitesse de 60 miles à l'heure (98 km/h), afin de voir si elle tiendrait le coup... ce qui n'a pas été le cas.

Les images effrayantes du crash-test montrent l'imposant Rivian transpercer la glissière en acier sans véritable effort. Et le pick-up électrique a conservé suffisamment d'élan après l'impact pour franchir ensuite un muret en béton.

À noter que l'université a également testé une Tesla Model 3. La berline électrique a quant à elle soulevé la glissière de sécurité et est passée en dessous. D'autres crash-tests sont prévus avec les glissières du Midwest Guardrail System, qui a été testé avec des véhicules pesant jusqu'à 5 000 livres (environ 2 300 kg), un poids que de nombreux véhicules électriques dépassent.

Le Rivian R1T pèse un peu moins de 3,5 tonnes. Le Ford F-150 Lightning, bien que plus léger, pèse près de 3 tonnes. Le Hummer EV est plus lourd, avec 4,1 tonnes, mais même les petits véhicules électriques comme la berline Mercedes-Benz EQE excèdent les 2,2 tonnes.

Le centre de recherche et de développement de l'armée des États-Unis parraine l'effort de recherche de l'université. Non seulement ces essais servent à améliorer les infrastructures de sécurité routière mais l'armée évalue également la meilleure façon de protéger les installations militaires et autres sites gouvernementaux contre de potentielles attaques avec un véhicule électrique lourd pour contourner les mesures de sécurité.

Chaque année aux États-Unis, plus de 100 000 automobilistes sont victimes d'accidents par sortie de route. Avec l'arrivée sur les routes d'un plus grand nombre de véhicules électriques, les problèmes liés aux infrastructures de sécurité ne manqueront pas de se multiplier.