Gasly, grand ami de Charles Leclerc, pilote de la Scuderia Ferrari, et qui est en contact régulier avec Hamilton, affirme que l'annonce fracassante du transfert du septuple champion vers Maranello ne l'a pas complètement pris au dépourvu.

S'exprimant ce mardi lors de la présentation de l'Alpine A524 à Enstone, Gasly a déclaré qu'il était conscient que les choses étaient en train de bouillonner depuis un certain temps déjà.

"Il est vrai que cela fait longtemps qu'il est chez Mercedes et je savais qu'il y avait eu des discussions avec Ferrari", a déclaré Gasly. "Dans les faits, il est sur le point de terminer sa carrière, donc c'était maintenant ou jamais."

"Je pense que cela a été gardé secret pendant assez longtemps. Je lui souhaite simplement le meilleur. Il est évident que le marché des pilotes est excitant et que vous êtes tous concernés, ce qui est normal. C'est le pilote le plus performant de tous les temps qui rejoint un nouveau projet, un nouveau défi. Je suis sûr que tout le monde suivra cela de très près".

Gasly a admis que la signature de Hamilton n'était pas une bonne nouvelle pour Carlos Sainz, mais a déclaré que la décision de Ferrari était compréhensible.

À la question de savoir si la situation était juste pour Sainz, Gasly a répondu : "Déjà; qu'est-ce qui est juste en F1 ? Je pense que Carlos est un grand pilote. Lewis est un pilote fantastique, le meilleur de tous les temps. De ce point de vue, je pense qu'il y a eu une opportunité des deux côtés."

Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, with Lewis Hamilton, Mercedes-AMG

"Je pense que Ferrari et Lewis l'ont saisie ensemble. Évidemment, Carlos se retrouve dans une situation plus délicate. Ce n'est pas facile".

Le départ d'Hamilton chez Ferrari a ouvert une place de choix chez Mercedes pour 2025 et le constructeur allemand ne semble pas pressé de décider qui l'occupera.

Gasly est conscient qu'il pourrait y avoir beaucoup de mouvements sur le marché des pilotes cette année, mais il a déclaré que cela ne devrait pas le distraire de sa tâche principale qui est de réaliser des performances optimales sur la piste.

"L'approche de chaque week-end est la même", a-t-il déclaré. "Le fait qu'il y ait ou non des places à prendre n'a pas vraiment d'importance. Il faut être intelligent dans sa façon de courir. Il faut être agressif, ce qui est le cas tout le temps. Mais savoir ce qui est à prendre et maximiser les chances que vous avez, cela ne change pas vraiment."

Il a ajouté : "Je pense que mon objectif en F1 a toujours été clair. Je veux me battre aux avant-postes. C'est pourquoi je suis venu chez Alpine il y a un an et demi - parce que je veux me battre pour les premières places. Cela n'a donc pas changé mon approche de la Formule 1. Je viens d'avoir 28 ans. En gros, je suis dans la fleur de l'âge. Je sais que j'ai de belles années devant moi, donc cela n'a rien changé de mon côté."