La parité des prix entre les modèles électriques et les modèles thermiques est l'un des principaux objectifs pour rendre les voitures à batterie effectivement plus abordables. Selon de nombreuses études, le coût des batteries jouera certainement un rôle important, puisqu'il devrait baisser régulièrement au cours des prochaines années.

Toutefois, selon le cabinet d'études Gartner, une autre contribution essentielle viendra des technologies de production. 

Changement de rythme

Selon certaines informations, la parité des prix pourrait être atteinte d'ici 2027. Comment ? Grâce à des technologies telles que le Giga-casting de Tesla, qui pourrait bientôt être adopté par d'autres fabricants afin de réduire considérablement les coûts et les délais de production.

Cette méthodologie révolutionnaire (qui ne convient pas aux modèles thermiques, dont les composants sont beaucoup plus nombreux et la complexité technique plus élevée) permettrait aux fabricants de maintenir leurs bénéfices inchangés en abaissant les prix de leur catalogue.

Pedro Pacheco, vice-président de Gartner, s'exprime ainsi : 

"Les nouveaux constructeurs veulent redéfinir le statu quo dans l'industrie automobile en apportant des innovations qui simplifient les coûts de production, comme l'architecture centralisée des véhicules ou l'introduction du Giga-casting, qui contribuent à réduire les coûts de production et le temps d'assemblage."

"Cela signifie que les BEV atteindront la parité de coût avec les modèles thermiques beaucoup plus rapidement que prévu initialement, mais que, dans le même temps, certaines réparations de voitures électriques seront considérablement plus coûteuses, précisément parce que les voitures comporteront moins de composants (et qu'en cas d'accident ou de panne, il faudra effectuer davantage de travaux)."

Les conséquences (également involontaires)

En raison de l'utilisation bientôt généralisée de la nouvelle technologie dans la production, Gartner prévoit que le coût moyen des batteries des véhicules électriques et des réparations en cas d'accident grave augmentera d'environ 30 % au cours de la même période. Le cabinet ajoute que cela pourrait avoir d'autres effets, tels que des primes d'assurance plus élevées ou le rejet par certaines compagnies de certains types de véhicules.

De plus, l'étude prévoit que 15 % des fabricants de véhicules électriques établis au cours de la dernière décennie feront faillite ou seront rachetés d'ici 2027, car la concurrence sur le marché continuera d'être encore plus féroce dans les années à venir. 

Gartner prévoit que les ventes de véhicules électriques atteindront 18,4 millions d'unités cette année dans le monde, puis 20,6 millions en 2025.