Sans le projet de Bentley, le dernier roadster Speed Six serait sorti de l'usine il y a 93 ans. La société s'est toutefois engagée sur la voie de la construction d'une poignée de ses modèles historiques en tant que voitures flambant neuves, construites au Royaume-Uni à l'aide des processus et des matériaux d'origine.

Cela a commencé par une douzaine de Bentley "Blower" classiques de 4,5 litres, achevées l'année dernière. Aujourd'hui, le constructeur recrée le même nombre de modèles Speed Six de 6,5 litres. Le processus nécessite des dizaines d'artisans toujours familiarisés avec les techniques classiques pour construire les voitures comme elles l'auraient été dans la période d'avant-guerre.

bentley speed six recreation inline D

Avant de chercher les millions enfouis dans les coussins de votre canapé, sachez que toutes les nouvelles voitures de la gamme Speed Six sont déjà vendues. De toute façon, Bentley n'a même pas communiqué de prix.

Pour fabriquer ces voitures, le constructeur a réuni une équipe d'artisans et d'ingénieurs chargés de recréer chaque pièce des automobiles ressuscitées, mais pas à partir de zéro. Bentley possède encore quelques Speed Six dans son inventaire, qui servent de modèle pour les nouveaux composants. Cela facilite le processus, mais les pièces doivent encore être moulées, usinées, boulonnées, étirées et cousues. Bentley affirme avoir dû fabriquer plus de 600 nouvelles pièces sur mesure rien que pour le moteur des nouvelles voitures, qui sont actuellement testées sur le banc d'essai.

bentley speed six recreation inline F
bentley speed six recreation inline C

Le premier prototype est déjà terminé et subit des tests de durabilité pour s'assurer que toutes les nouvelles pièces tiendront le coup. Le moteur de 205 chevaux a tourné pendant 40 heures sur le banc d'essai, la voiture a parcouru près de 10 000 km et a été poussée à 180 km/h, comme les voitures originales.

Au total, 182 Speed Six ont été fabriquées entre 1928 et 1930. D'ici la fin de l'année 2025, il y en aura 194.