Aucune voiture n'est parfaite, mais certaines, comme l'Alfa Romeo 8C Competizione, s'en rapprochent. Elle a le look et le moteur, mais l'Italienne a toujours été alourdie par la boîte de vitesses séquentielle robotisée à six rapports, peu performante. Ce problème est désormais résolu grâce à un nouveau package du tuner suisse, Officine Fioravanti. Il abandonne l'ancienne transmission pour une véritable boîte manuelle à six vitesses tout en apportant plusieurs autres améliorations à la voiture.

Galerie: Alfa Romeo 8C Competizione - Officine Fioravanti

L’ensemble comprend un nouveau système de freinage en carbone-céramique, une suspension Öhlins à commande électronique et réglable, une "réduction significative du poids du véhicule" et de nouveaux sièges en fibre de carbone approuvés par la FIA. Il met également à jour le logiciel d'étalonnage du moteur qui augmente le rendement, mais Officine Fioravanti ne divulgue pas les nouveaux chiffres. Nous avons demandé plus de détails et nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article lorsque nous recevrons une réponse.

Pas le premier coup d'essai

La 8C Competizione a fait ses débuts en 2007 avec un moteur V8 de 4,7 litres, d'origine Ferrari, qui développe 444 chevaux et 480 Nm de couple. Alfa a affirmé que le coupé pouvait atteindre les 100 km/h en 4,2 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 290 km/h. La marque n’a produit que 500 coupés et 500 cabriolets qui se sont immédiatement vendus.       

                                                                                     

Officine Fioravanti est apparue pour la première fois sur notre radar il y a quelques années lorsqu'il a introduit un restomod de la Ferrari Testarossa (voir ci-dessous). Comme pour l'Alfa Romeo 8C, le tuner a augmenté sa puissance, réduit le poids et amélioré la suspension. Il a également introduit, tout récemment, un package pour la Ferrari 512 Berlinetta Boxer qui remplace les systèmes d'allumage et de carburant.

Galerie: Fioravanti Ferrari Testarossa Restomod