Pikes Peak a changé. Après tout, il ne pouvait en être autrement pour une course qui en est à sa 102e édition. Bien que se déroulant sur un parcours entièrement asphalté (auparavant c'était de la terre) et avec quelques autres modifications mineures, l’épreuve de côte la plus célèbre des États-Unis, et peut-être du monde, a conservé son charme d'antan. 

Mais depuis quelque temps déjà, de nombreuses voitures électriques participent avec succès à la course aux nuages avec ce sommet qui culmine à 4 302 mètres d’altitude.

Le record de Volkswagen

Après la Volkswagen ID.R, qui a établi le record général du parcours en 2018 avec Romain Dumas, ces dernières années ont également vu les Tesla Model 3 et Model S modifiées sillonner le Colorado à toute allure. Cette année, le nombre de participants dans la catégorie des voitures EV était particulièrement élevé.

rivian-hyundai-e-ford-alla-pikes-peak-2024-3

Cette Hyundai développe quelques 687 chevaux.

Pour la première fois dans l’histoire (qui a débuté en 1916), un de ces modèles a également été utilisé comme voiture pilote. Il s'agissait d'une Acura ZDX, mais ce sont les Rivian R1T Ascend Quad Max, Ioniq 5N et Ford F-150 Lightning SuperTruck qui ont surtout attiré l'attention du public et des passionnés.

Attention à Rivian

Commençons par Rivian, qui a établi l'an dernier le record des Pick-ups de série, mais n'a pas battu le meilleur temps des voitures électriques de série, détenu par une Model 3 Performance (11'02"802).

rivian-hyundai-e-ford-alla-pikes-peak-2024-1

Le Rivian R1T préparé pour Pikes Peak atteint 1025 ch.

Le R1T utilisé en 2024 avait 190 ch de plus, soit 1 025 ch, et a terminé la montée avec un temps de 10'53"883. Le record a duré aussi longtemps qu'une salve d'applaudissements. La voiture qui a démarré ensuite, le Ioniq 5N, était en effet 4 secondes plus rapide (10'49"267), ce qui en fait la reine des voitures à batterie. De peu, ce dernier a également raté le meilleur temps général de la catégorie SUV, actuellement détenu par une Bentley Bentayga (11'48"902). Hyundai a également couru dans la catégorie Time Attack, toujours avec un Ioniq modifiée et piloté par Dani Sordo (rallye), qui a établi le record de la catégorie en 9'30"852.

Pas de chance pour Ford

Parmi les voitures électriques qui ont participé au Pikes Peak International Hill Climb (c'est le nom officiel) figurait (comme mentionné) également un Ford F-150 Lightning SuperTruck, un titan fortement modifié par rapport au véhicule standard et équipé de pas moins de 1 400 ch. C'était le pick-up le plus rapide jamais réalisé et le seul à passer sous le mur des 9 minutes.

rivian-hyundai-e-ford-alla-pikes-peak-2024-2

Ce Pick-up peut générer plus de 2 700 kg d’appui à 240 km/h.

Il a terminé avec un temps de 8'53"553, ce qui n’est pourtant pas meilleur que celui établi par Ford lui-même en 2023 avec le "SuperVan", en 8'47"682. Le fait est que le SuperTruck a eu un problème dans le premier secteur du parcours. Il s'est éteint et s'est complètement arrêté, perdant environ une demi-minute !