Les 24 et 25 septembre 2016, les Grandes Heures Automobiles sont revenues sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry (91), après un premier chapitre couronné de succès l'an dernier. Ironie du calendrier, dimanche dernier a également eu lieu une nouvelle "journée sans voiture" à Paris... Ce qui n'a pas empêché les plus de 15.000 spectateurs de venir assister à la seconde édition de cet évènement célébrant la passion de l'automobile, et des moteurs en général puisque les motos étaient également à l'honneur sur le mythique anneau de vitesse.

À lire : Chantilly Arts & Élégance Richard Mille – L'édition 2016 en images

Né en 1924, le circuit de Montlhéry a connu une histoire mouvementée, tout en ayant accueilli de nombreuses compétitions automobiles, dont la fameuse épreuve d'endurance des 1000 kilomètres de Paris. Aujourd'hui géré par l'UTAC, le célèbre autodrome, reconnu pour son anneau de vitesse de 2,5 kilomètres et sa pente de 52°, est devenu un laboratoire d'essais automobiles, mais accueille régulièrement des évènements comme celui-ci le week-end venu.

Les Grandes Heures Automobiles 2016

L'édition 2016 des Grandes Heures Automobiles tourne une nouvelle page en s'ouvrant aux partenariats avec les constructeurs. Cette année, la marque à l'honneur était Peugeot, le partenaire officiel de l'évènement qui évolue en terrain connu puisqu'il a remporté plusieurs victoires à Montlhéry dans les années 1920, ainsi que des records de vitesse établis par la Peugeot 404 Diesel en 1965. Etaient également représentées BMW/Mini et Mercedes-Benz/Smart, par la participation de concessionnaires de la région, ainsi que la Effeffe Berlinetta, une voiture contemporaine au look irrésistiblement vintage, grâce à la participation de Michelin Classic.

La Marque au Lion n'est pas venue les mains vides, loin de là, puisqu'elle a présenté de nombreux modèles emblématiques, dont certains tout droit sortis du Musée de l'Aventure Peugeot : citons notamment les Peugeot 405 T16 et 208 T16 victorieuses à Pikes Peak, les Peugeot 2008 DKR et 205 T16 s'étant illustrées au Dakar, sans oublier des modèles plus récents comme les Peugeot 208 et 308 GTi, la nouvelle Peugeot 3008, les 308 Racing Cup et 208 WRX de compétition, ainsi que les deux prototypes de la Peugeot 308 R HYbrid. Le public était notamment invité à participer à des baptêmes de piste à bord des vaillantes 308 GTi et 308 R HYbrid, qui ont fait preuve d'une remarquable endurance en restant performantes tout au long du week-end.

Les Grandes Heures Automobiles 2016

Toutefois, pas question d'excès puisque les séances de roulage organisées durant ces deux journées ne sont pas une épreuve de vitesse : pas de prise de risque inutile, pas de chronos, juste du plaisir en toute sécurité. L'ambiance est donc conviviale et bon enfant, et le public fut ravi de voir les légendes d'hier et d'aujourd'hui se partager la piste, pour des démonstrations qui ont eu lieu jusqu'à 22 heures le samedi soir.

Durant tout le week-end, de nombreuses catégories d'autos étaient représentées et mises à l'honneur : citons notamment les modèles d'avant-guerre, les GT, modernes et youngtimers, les monoplaces, les voitures vintage et de rallye, ou encore les fameuses Groupe B qui ont connu leur âge d'or dans les années 1980. Cette année, les automobiles Avions Voisin étaient également à l'honneur, avec quatre modèles mythiques dont la conception a été inspirée par l'aviation. Au total, ce sont 160 voitures sportives et d'époque, ainsi que 60 motos historiques, qui ont été sélectionnées pour participer à l'évènement.

Les Grandes Heures Automobiles 2016

Les visiteurs venus nombreux ont pu profiter de l'exposition de tous ces véhicules au coeur du village, où ils ont pu aller à la rencontre de leurs propriétaires et pilotes, ainsi qu'au hasard de leur visite, certaines personnalités comme Davy Jeanney, qui a assuré un impressionnant spectacle de drift au volant de sa 208 WRX, ou encore Henri Pescarolo, Jean Ragnotti et Anthony Beltoise, entre autres.

Au coeur du circuit se trouvait également un vaste parking officiel, permettant à plusieurs clubs automobiles d'exposer leurs véhicules et de transmettre leur passion au public à l'occasion de cet évènement, un "Goodwood Revival" à la française encore tout jeune mais très prometteur. Franz Hummel, l'organisateur des Grandes Heures Automobiles, nous donne d'ores et déjà rendez-vous en 2017 pour la troisième édition !

Photos : Tran Ha / Motor1.com

Faites partie de quelque chose de grand