L'avenir des préparateurs automobiles sera électrique.

Qu'est-ce que c'est ?

Selon ABT Sportsline, le futur de la préparation automobile passera inévitablement par l'électrique. Nous n'avons aucun mal à y croire car c'est sans doute le break le plus fou et le plus puissant que nous ayons essayé. Pour arriver à ses fins, le préparateur allemand s'est emparé d'une Audi RS 6 Avant et a presque doublé sa puissance. Le résultat est tout à fait remarquable car ce missile délivre 1018 ch et 1291 Nm de couple grâce à la greffe d'un moteur électrique !

Nos derniers essais Audi:

Quoi de neuf ?

Avant d'installer le moteur électrique dans la partie arrière, les sorciers ont commencé par transformer une Audi RS 6 Avant banale en Audi RS6-R. Le break reçoit à ce titre une nouvelle suspension et des jantes de 21". Le moteur V8 bi-turbo de l'engin a quant à lui été dopé pour délivrer 730 ch et 920 Nm de couple. Enfin, la ligne d'échappement a été remplacée pour émettre une sonorité complètement démoniaque.

Normalement, un break de 730 ch est largement suffisant pour avoir des pics d'adrénaline. Mais pour ABT Sportsline, ce n'est visiblement pas assez et il fallait donc développer quelque chose de nouveau pour avoir l'effet Waouh ! Ils ont alors décidé d'installer un système électrique qui pèse un peu moins de 70 kg et qu'ils ont placé entre la transmission et le système d'échappement : "Dans le compartiment moteur, il n'y a aucune place" déclare Jens Häberle, le chef de projet. Ce système électrique assiste le moteur V8, et il délivre un total de 288 ch et 371 Nm de couple.

Concernant le système électronique et la batterie de 13,6 kWh, ils ont été logés dans le plancher du coffre. Au total, si l'on prend en compte le poids du système électrique, électronique et de la batterie, cela représente un supplément de 255 kg. Ainsi, le poids de l'Audi RS6-E par ABT Sportsline est reporté à 2205 kg.

Audi RS6-E ABT
Audi RS6-E ABT

Et la conduite ?

Pour la réalisation de cet essai, les équipes d'ABT Sportsline nous ont concocté la plus grande ligne droite qu'ils puissent trouver. Longue de 1100 mètres, cette route est située à Memmingen, une ville située dans l'état fédéral allemand de Bavière. Malheureusement, cela n'a pas été suffisant car l'Audi RS6-E est beaucoup trop rapide, et nous n'avons pas pu exploiter tout le potentiel du boost. 

Cela étant dit, l'accélération de l'Audi RS6-E est extrêmement jouissive. C'est un véritable coup de pied au derrière, on a l'impression d'incarner Michael Knight à bord de sa KITT. Cette voiture ne se conduit comme aucune autre voiture, les compteurs s'affolent très rapidement après l'entrée en action du boost. Cela ne dure que 10 petites secondes, et consomme environ 0,5 kWh sur la batterie. Pour remettre le boost en route, il faut attendre 30 secondes, et c'est reparti !

La dose de plaisir que cela engendre est assez incroyable, on en devient même addict et on actionne le boost quinze fois de suite, quel pied ! Mais voilà, le système se met à surchauffer, et nous sommes dans l'obligation de nous calmer afin que l'ensemble puisse refroidir.

Audi RS6-E ABT
Audi RS6-E ABT

Les lignes droites c'est bien, et la conduite maintenant ?

Pour ménager la voiture, ABT Sportsline conseille de n'activer le boost qu'à partir de 100 km/h. C'est ce que nous avons fait par la suite, tout en veillant à appuyer sur le fameux bouton que lorsque l'accélérateur est écrasé à 75 % et que la boîte à vitesses est entre les rapports trois et huit. 

Une fois la mécanique refroidit, nous voilà repartis pour un tour ! 74, 87, 99 km/h... 100 km/h et on appuie sur le bouton magique pendant dix secondes. Le visage se déforme pendant quelques secondes et il est étonnant de voir la mise en route du boost. Plus la voiture prend de la vitesse, plus le boost délivre de la puissance et plus la poussée est incroyable. Après seulement 800 mètres, un drapeau nous indique de freiner, nous étions à 240 km/h...

L'Audi RS6-E se conduit "presque" comme une Audi RS 6 Avant classique. Mais elle est plus lourde, et ses performances ne sont par exemple pas plus incroyables que l'Audi RS6-R préparée par ABT. L'Audi RS6-E passe de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes, et de 0 à 200 km/h en 9,3 secondes. Sa vitesse maximale plafonne quant à elle à 320 km/h. Elle n'est donc pas forcément beaucoup plus performante que les autres RS 6 Avant, mais le boost accentue le plaisir et la poussée de la voiture au-delà des 100 km/h : là est tout l'intérêt de cette voiture.

Audi RS6-E ABT
Audi RS6-E ABT

Faut-il l'acheter ?

Eh bien ce sera difficile car l'Audi RS6-E par ABT Sportsline est un modèle unique ! Ceci dit, selon le chef d'entreprise, Hans-Jürgen Abt, et le développeur en chef Rolf Michel, il est envisageable à l’avenir que des modèles de série embarquent la technologie hybride de l'Audi RS6-E. Hans-Jürgen Abt nous a confié que depuis la présentation de la voiture, le téléphone n'a cessé de sonner.

Ce n'est qu'une question de temps, car ABT Sportsline a une bonne expertise dans ce domaine. Il est notamment impliqué dans la Formule E ; il connaît donc son sujet. L'Audi RS6-E est une sorte de laboratoire pour le préparateur, qui mérite d'être peaufinée un peu plus avant d'être proposée au grand public.

Les restrictions sont devenues insoutenables pour les constructeurs et les préparateurs, le salut viendra peut-être de l'électrification des voitures. Les préparateurs ne se gêneront pas car c'est une activité qui risque rapidement d'être lucrative. 

Les points positifs Les points négatifs
Poussée extrême même à haute vitesse Le boost entre en action pendant 10 secondes seulement
Prototype à un stade très avancé Le prix qui sera certainement élevé

 

Audi RS 6 Avant

Motorisation V8 bi-turbo + moteur électrique
Puissance 1018 ch
Couple maximum 1291 Nm
Transmission Automatique
Type de transmission Quattro
0-100 km/h 3,5 s
Vitesse maximum 320 km/h
Poids 2205 kg
Prix de base Non communiqué (prototype)

Galerie: Essai Audi RS6-E par ABT Sportsline