Après l'essai écrit, voici la vidéo !

L'Audi A1 évolue et revient sur le marché avec une seconde génération. Contrairement à la génération précédente, Audi a décidé de ne la commercialiser qu'en version cinq portes baptisée Sportback. De plus, à son lancement, il n'y aura pas de motorisations diesel. Il faudra se contenter des blocs essence de trois et quatre-cylindres. Dernièrement, nous avons pu prendre le volant de la nouvelle Audi A1 Sportback équipée du moteur trois-cylindres de 116 ch dans sa version 30 TFSI. Après l'essai écrit et détaillé, Motor1.com vous propose de découvrir l'essai vidéo, que vous retrouverez en haut de cette page.

La nouvelle A1 Sportback a poussé en longueur afin d'offrir une meilleure habitabilité. Son intérieur a totalement été redessiné par les designers, il est plus moderne, mais il contient quelques plastiques qui ne sont franchement pas dignes d'une Audi. Cela dit, cet habitacle nous a flattés, on apprécie son style ainsi que les deux écrans dont la fluidité et les graphismes sont excellents. 

Au volant, le moteur de trois-cylindres s'est montré très volontaire. Le châssis de la petite A1 Sportback est bien calibré, mais sur notre version équipée du pack S Line, les suspensions étaient un peu plus fermes que la moyenne. Cela n'entache pas le confort à bord ; cette petite voiture offre tout le confort d'une voiture de la gamme d'au-dessus.

L'Audi A1 Sportback 30 TFSI démarre à partir de 23 470 euros. Elle est disponible en boîte manuelle ou automatique, comme sur notre modèle d'essai. Audi ne prévoit pas de version S1 ; pas à court terme en tout cas.

Points positifs Points négatifs
Design intérieur Aspect sportif exagéré 
Comportement routier Consommation assez élevée
Boîte S tronic douce et agréable  

 

 

Galerie: Essai Audi A1 30 TFSI (2019)