La mode des breaks façon "parpaing" étant maintenant derrière nous, vous pouvez maintenant conjuguer volume de coffre avec design. La nouvelle Mercedes CLA Shooting Brake en est peut-être le meilleur exemple.

Dans un monde où de nombreux clients n'ont d'yeux que pour les SUV, nous avons tendance à un peu trop souvent oublier la présence des modèles breaks au catalogue des constructeurs. Plus efficients, plus légers, plus aérodynamiques, moins lourds et souvent plus habitables, sur le papier, les breaks modernes ont tous les atouts pour renouer avec le succès et détrôner le sacrosaint SUV. Les constructeurs parviennent même aujourd'hui à nous proposer des breaks plus harmonieux esthétiquement parlant, bien loin des anciennes Volvo ou même des anciennes Mercedes, réputées pour leur robustesse mais un peu moins par la délicatesse de leur courbe.

En 2015, et même trois ans avant avec le CLS Shooting Brake, Mercedes a su refaire rimer break avec esthétisme via la version Shooting Brake de sa CLA. "Refaire" car n'oublions pas qu'à une certaine époque, les "breaks de chasse" étaient déjà présents au sein des catalogue de certains constructeurs, Mercedes n'a rien inventé là. Le design est même d'ailleurs devenu le critère d'achat numéro un des clients du CLA Shooting Brake, devant la réputation de la marque et la taille du coffre. Dans le monde, 46 % des CLA vendus sont des Shooting Brake. Preuve en est que l'engouement autour des breaks n'est pas mort, mieux encore, il semble même renaître après quelques années de disette. En 2019, après le renouvellement complet de sa gamme de compacte, Mercedes remet le couvert avec une seconde génération de CLA, une version qui s'affirme et qui devrait évidemment confirmer les excellentes ventes de la première génération.

Essai Mercedes CLA Shooting Brake

Douces et subtiles évolutions

Par rapport à l'ancienne génération, le nouveau CLA évolue de manière plutôt subtile avec, évidemment, un ensemble totalement inédit mais qui conserve la même philosophie par rapport à sa devancière. Lignes acérées, chute de pavillon fuyante, regards agressifs, poupe ramassée... Tous les codes des voitures modernes sont là. En d'autres termes, Mercedes a fait ce que les clients demandent, c'est-à-dire viriliser le style. C'est du moins ce que l'on comprend avec le jargon utilisé par les marques pour caractériser leurs nouveautés. On y adhère ou pas du tout.

Dans les faits, le nouveau CLA Shooting Brake fait la même longueur que le Coupé, 4,69 mètres, et gagne donc cinq centimètres par rapport à la précédente version. Pour lui donner encore plus d'aspect dynamique, l'épaulement a été retravaillé, ce qui lui confère six centimètres de plus en largeur pour atteindre 1,86 mètre, rétroviseurs rabattus. En termes de dimensions, malgré son intégration à la gamme des compactes chez Mercedes, le CLA Shooting Brake a clairement sa place sur le segment du dessus puisqu'elle fait seulement trois petits centimètres de moins qu'une Audi A4 Avant et deux centimètre de moins par rapport à la nouvelle BMW Série 3 Touring.

Essai Mercedes CLA Shooting Brake
Essai Mercedes CLA Shooting Brake

Spatial et spacieux

Si vous connaissez déjà la Mercedes Classe A et le CLA Coupé, l'intérieur de la version Shooting Brake vous dit certainement quelque chose. L'ensemble est toujours aussi qualitatif avec de beaux matériaux, un assemblage soigné et une technologie de premier ordre. On regrette néanmoins toujours cette pluralité de matériaux qui fait un peu trop clinquant à notre goût, mais en choisissant d'autres matériaux dans le catalogue des options, il y a toutefois la possibilité d'adoucir l'ensemble. Sur notre version d'essai baptisée "AMG Line", qui représentera quasiment 70 % des ventes en France, nous retrouvons, de série, les optiques à LED, la caméra de recul, l'assistant de franchissement de ligne, le hayon électrique, la climatisation ou encore le GPS sur écran tactile de 10,25 pouces.

Essai Mercedes CLA Shooting Brake
Essai Mercedes CLA Shooting Brake

Pour avoir le droit à notre version d'essai, il faudra ajouter 3450 euros avec le "Pack Premium Plus" pour le combiné d'instrumentation numérique de 10,25 pouces, les sièges avant chauffants, l'éclairage d'ambiance, le toit ouvrant panoramique, le réglage électrique des sièges ou encore l'accoudoir central arrière. Et il faudra ajouter 1400 euros pour avoir le droit au système MBUX et sa fameuse commande vocale "Hey Mercedes" et ses nombreux services connectés. Nous avons aussi eu le droit au système de navigation avec la réalité augmentée qui, grâce à une caméra qui retranscrit sur l'écran ce qui se passe devant vous, permet d'indiquer avec un système de fléchage bleu où il faut précisément tourner. C'est plutôt bien fait dans l'ensemble, notamment lorsqu'une intersection avec plusieurs virages serrés se présente et que vous ne savez pas forcément laquelle prendre.

Essai Mercedes CLA Shooting Brake
Essai Mercedes CLA Shooting Brake

En termes d'habitabilité, l'essai étant groupé avec celui du GLC restylé, nous avons pu constater que l'espace à l'arrière était sensiblement équivalent à celui du CLA Shooting Brake, tout comme le volume du coffre. Mieux encore, avec 505 litres annoncés, le CLA surpasse même le coffre du GLC Coupé de cinq litres. En matière de rapport encombrement/habitabilité, il n'y a pas de débat. Il y en aurait un peu plus avec le GLC "classique" qui revendique 550 litres de volume de coffre pour 4,67 mètres de long, mais ce dernier est plus large de sept centimètres par rapport au CLA et surtout plus haut de 20 centimètres. Ci-dessous, à gauche le coffre du CLA Shooting Brake, à droite, celui du GLC Coupé. Le coffre du CLA Shooting Brake est aussi un peu mieux pensé, notamment par rapport à la précédente génération. Le seuil de chargement est toujours relativement haut, mais il est maintenant plus large donc plus pratique pour y rentrer de grosses valises.

Essai Mercedes CLA Shooting Brake
Coffre Mercedes GLC Coupé

Le diesel encore plébiscité

Pourquoi avoir choisi d'essayer une version 220 d, diesel donc, dans un contexte où l'essence est désormais privilégié. Tout simplement parce que ce genre de voiture s'adresse principalement aux entreprises, et c'est encore le diesel qui est fiscalement intéressant. Les chiffres ne mentent pas puisqu'il s'échange 76 % de CLA Shooting Brake diesel contre 24 % d'essence. C'est un peu moins le cas pour le Coupé où le diesel représente "que" 60 %. Nous avons donc eu le droit au seul moteur diesel disponible pour le moment, à savoir un quatre cylindres 2,0 litres de 190 chevaux et 400 Nm de couple, indexé à une boîte robotisée à double embrayage à huit rapports.

Contrairement à la Classe C qui reste une propulsion, le CLA est une traction et cela se ressent avec un comportement beaucoup plus neutre. Cela dit, le comportement est toujours aussi rigoureux, comme le Coupé, malgré les 35 kilos de plus du break. La voiture a su se montrer agile et rigoureuse sur les petites routes de l'arrière-pays toulonnais, le châssis est très bien réglé et le suspensions sont assez souples pour ne pas ruiner vos lombaires, notamment en mode "Comfort". Le mode "Sport" sera un peu plus sec en compression en raison d'un durcissement de la suspension pilotée, mais rien de rédhibitoire pur autant. En termes de consommations, nous avons relevé environ 6,5 l/100 kilomètres sur un parcours mixte composé de 70 % de routes sinueuses et 30 % d'autoroute. Les rejets de CO2 vont de 121 à 148 g/km en fonction de la finition et des équipements sélectionnés.

Essai Mercedes CLA Shooting Brake
Essai Mercedes CLA Shooting Brake

Le moteur diesel est plutôt une bonne surprise, notamment avec ses 400 Nm de couple qui permettent de belles prestations dynamiques. Chose étonnante, nous avons préféré la discrétion du diesel par rapport au bloc de 224 chevaux essence que nous avions essayé lors de notre prise en main du CLA Coupé. Il a su se montrer paradoxalement moins bruyant que l'essence, mais aussi moins bruyant par rapport au même moteur, mais installé au sein du GLC, que nous avons aussi essayé durant ce double essai. Pour ceux pour qui le diesel n'est pas leur tasse de thé, Mercedes propose également une version essence de 163 chevaux. Et pour les plus sportifs, il existe deux variantes Mercedes-AMG, avec la version 35 de 306 chevaux et la 45 S avec 421 chevaux sous le capot et un nouveau quatre cylindres assez remarquable que nous avons déjà pu prendre en main sur la dernière Mercedes-AMG A 45 S.

Le mot de la fin

Sans surprise, le nouveau CLA Shooting Brake est dans la continuité de la précédente génération avec du mieux à un peu près tous les niveaux. Il faudra compter, au minimum, 36'850 euros pour une CLA Shooting Brake, soit 1200 euros de plus par rapport au Coupé. Notre version d'essai s'affiche à quasiment 60'000 euros avec la finition "AMG Line" et quelques options supplémentaires. Une coquette somme, mais Mercedes peut se targuer d'être quasiment seul sur le segment des breaks coupés quatre portes premium. Nous pouvons néanmoins citer la présence de la Kia Proceed GT sur ce segment, même si elle n'appartient pas tout à fait au microcosme des modèles premium.

L'année prochaine, Mercedes proposera également une variante hybride rechargeable du CLA, celle-ci sera bien évidemment calquée sur la Classe A 250 e. Nous retrouverons donc un quatre cylindres 1,3 litre turbo essence associé à un moteur électrique pour une puissance de 218 chevaux et 450 Nm de couple. Revers de la médaille, la voiture devrait prendre environ 200 kilos sur la balance à cause du moteur électrique et des batteries. Reste à savoir si le CLA, même avec ces kilos supplémentaires, restera aussi agréable à rouler.

 
Points positifs Points négatifs
Châssis  Commandes peu naturelles
Insonorisation bien travaillée Quelques matériaux trop "clinquants"
Prestations dynamiques Tarifs salés

Mercedes CLA Shooting Brake

Motorisation Diesel, quatre cylindres en ligne, 1950 cm³, turbo
Puissance 190 chevaux (à 3800 tr/min)
Couple maximum 400 Nm (de 1600 à 2600 tr/min)
Transmission Boîte robotisée à double embrayage à huit rapports
Type de transmission Traction
0-100 km/h 7,2 secondes
Vitesse maximum 237 km/h
Longueur 4,69 mètres
Largeur 1,86 mètre
Hauteur 1,47 mètre
Poids 1585 kg (à vide)
Volume de coffre 505 litres
Places 5
Economie de carburant Mixte : 4,7 l/100 km
Émissions 121 g/km de CO2
En vente 2019
Prix de base 36'850 €
Prix de la version testée 56'550 €

Galerie: Essai Mercedes CLA Shooting Brake (2019)