Le 1.3 turbo électrifié entre dans le top des plus performants et fait plus de 80 km en électrique.

La première Mercedes Classe A hybride rechargeable s'est offert le luxe de ne consommer que 3 litres d'essence aux 100 km lors de notre habituel test de consommation réelle et devient ainsi la troisième voiture la plus efficace de notre classement, à égalité avec la Classe A à moteur diesel 180 d.

Les 3,00 l/100 km qui se traduisent par un très bon 33,33 km/l donnent une bonne idée du raffinement de la mécanique de cette voiture compacte allemande qui combine le 1,3 turbo essence et l'électrique pour une puissance de 218 ch. Le tout avec la transmission automatique à double embrayage à 8 vitesses. Le coût du voyage de 360 km ne revient qu'à 19,12 euros, soit 15,54 euros pour l'essence et 3,58 euros pour l'électricité (0,2301 euro/kWh x 15,6 kWh de capacité de batterie).

84 km en électrique, nouveau record en plug-in

La toute nouvelle Mercedes A 250 e EQ Power automatique engagée dans ce test de consommation de carburant parvient également à établir un nouveau record de kilométrage électrique : 84 km ! De quoi battre tous les concurrents, même le Ford Kuga hybride rechargeable qui a récemment fixé une nouvelle limite de 65 km...

Galerie: Mercedes-Benz A 250e et B 250e (2019)

Avec ses 3,00 l/100 km, la Classe A hybride rechargeable est proche de l'efficacité imbattable des reines du segment PHEV dans notre classement, à savoir la Prius hybride rechargeable et ses 2,50 l/100 km (40,0 km/l) et la Hyundai Ioniq hybride rechargeable et ses 2,90 l/100 km (34,4 km/l). Le Mercedes Classe A hybride rechargeable surpasse également les quelques autres compactes PHEV testées, de l'Audi A3 e-tron (4,35 l/100 km - 22,9 km/l) à la Volkswagen Golf GTE (4,40 l/100 km - 22,7 km/) et la MINI Cooper S E ALL4 Countryman (5,25 l/100 km - 19,0 km/l).

Parmi les rares à disposer d'une charge DC (en option)

La Mercedes A 250 e EQ Power dispose d'un équipement haut de gamme et est équipée de plusieurs options attrayantes telles qu'un pack d'assistance à la conduite, la reconnaissance des panneaux de signalisation et un tableau de bord numérique qui offre une multitude d'informations, combiné à l'écran central MBUX. Comptez 41'850 euros pour le prix de base.

Mercedes-Benz A 250e e B 250e (2019)
Mercedes-Benz A 250e e B 250e (2019)
Mercedes-Benz A 250e e B 250e (2019)

Avec cette silhouette, vous obtenez une compacte moderne, confortable et plutôt vive qui utilise les deux moteurs pour une accélération rapide tout en ne consommant que très peu. Même en roulant en mode purement électrique avec une batterie chargée, vous pouvez toujours parcourir au moins 60 km sans aucune émission.

Autre élément intéressant, la présence du chargeur de bord d'une puissance de 7,2 kW qui permet également de se charger facilement aux bornes publiques avec du courant alternatif. La possibilité de recharger en courant continu à 110 kW est au contraire une option à 610 euros que nous recommandons vivement à ceux qui sont pressés et peuvent utiliser les stations ultra rapides de type Ionity.

Une autonomie électrique record

Nous arrivons ensuite au chapitre de la consommation dans toutes les autres conditions d'utilisation. On commence avec une batterie chargée qui permet à la Mercedes Classe A hybride rechargeable d'établir une série de records d'autonomie électrique. En partant du difficile test de circulation dans une grande ville, nous trouvons une excellente moyenne de 20 kWh/100 km (5,0 km/kWh), pour une portée théorique de 78 km. En utilisation mixte urbaine-extra urbaine, le chiffre enregistré est de 13,5 kWh/100 km (7,4 km/kWh), le meilleur jamais enregistré parmi les PHEV, ce qui porte l'autonomie électrique à 115 km.

Mercedes-Benz A 250e e B 250e (2019)

La consommation d'électricité sur l'autoroute est toute aussi bonne, la A 250 e EQ Power enregistrant 21,9 kWh/100 km (4,5 km/kWh) pour 70 km d'autonomie. Dans le test de marche économique, la consommation à zéro émission se stabilise à 10,8 kWh/100 km (9,2 km/kWh) et donne à la Classe A un nouveau record d'autonomie électrique (théorique) de 143 km. Le test de consommation maximale en conduite sportive et en côte en revanche marque une moyenne de 50,0 kWh/100 km (2,0 km/kWh) pour une distance théorique de 31 km.

Petit appétit d'essence

Voyons maintenant comment se comporte l'hybride rechargeable de Classe A à batterie faible, lors de l'alternance entre les moteurs à essence et électrique. Dans le centre d'une grande métropole, la consommation moyenne est de 5,8 l/100 km (17,2 km/l) et elle est encore meilleure sur l'autoroute où la demande d'essence s'arrête à seulement 5,6 l/100 km (17,8 km/l).

Mercedes-Benz A 250e e B 250e (2019)

En conduite mixte urbaine-extra urbaine, la moyenne tombe à 5,4 l/100 km (18,5 km/l). Dans les tests les plus extrêmes, la Mercedes A 250 e l'EQ Power atteint 3,3 l/100 km (30,3 km/l) dans le test à l'économie, et un maximum de 27,0 l/100 km (3,7 km/l) en faisant face à la au test de consommation maximale.

La fiche technique

Modèle Energie Puissance Homologation Emissions CO2
(NEDC)
Emissions CO2
(WLTP)
Mercedes A 250 e EQ-POWER Automatic Premium Ibrido
(Benzina)
118 kW Euro 6d-ISC 32 g/km 154 g/km

Données

Modèle : Mercedes A 250 e EQ-POWER Automatic Premium
Prix de base : 41'850 euros
Date de l'essai : 03/07/2020
Prix du carburant : 1,439 euro/l (Essence) - 0,2301 euro/kWh (Electricité)
Nombre de kilomètres parcourus : 975 km
Kilométrage au début du test : 725 km
Vitesse moyenne durant l'essai : 80 km/h
Pneumatiques : Pirelli Cinturato P7 - 225/45 R18 91W MO (Etiquette UE: B, A, 70 dB)

Consommations

Moyenne "réelle" : 3,00 l/100 km (33,33 km/l)
Ordinateur de bord : 3,1 l/100 km
A la pompe : 2,9 l/100 km
Découvrez comment est réalisé notre test de consommation réelle.

Coûts à l'usage

Dépense "réelle" : 19,12 euros (15,54 euros d'essence + 3,58 euros d'électricité)
Dépense mensuelle : 34,54 euros (800 km par mois)
Quelle distance pour 20 euros ? 463 km
Quelle distance avec un plein ? 1167 km
Découvrez comment est réalisé notre test de consommation réelle.