Après Détroit, la nouvelle LS devient hybride à Genève.

La liste des premières mondiales attendues au salon de Genève 2017 continue de s'allonger. Et c'est au tour de Lexus d'annoncer son programme, tout du moins une partie. Et alors que la voiture de course, la RC F GT3 fera ses premiers pas sur le continent européen à cette occasion, la star s'appellera Lexus LS 500h.

Lire aussi:

Si cette dénomination ne vous est pas étrangère, c'est que cette limousine hybride existe déjà au catalogue du constructeur japonais depuis plusieurs années. Mais il s'agira ici de la toute nouvelle génération du modèle, qui fait suite à la présentation de la nouvelle LS, cinquième du nom, en janvier, au salon de Détroit 2017.

Pour le moment, Lexus reste encore muet sur les caractéristiques techniques de sa nouvelle LS 500h hybride. Même si on peut très bien imaginer que sous le capot, on retrouvera la mécanique du coupé LC 500h avec le V6 bi-turbo de 3,5 litres de 295 chevaux, accouplé à un moteur électrique, permettant d'atteindre 354 chevaux.

Pour rappel, reprenant la plateforme modulaire Global-Architecture Luxury qui sévit déjà sur le coupé luxueux LC, le nouveau vaisseau amiral de la firme premium du groupe Toyota s'offre un style plus radical que jamais, avec cette calandre trapézoïdale gigantesque. Lors de sa présentation en début d'année, la LS 500, qui combat dans la catégorie des Mercedes Classe S et autres BMW Série 7, était équipée du bloc V6 bi-turbo de 3,5 litres de cylindrée. Annoncé aussi performant qu'un V8, mais avec des consommations mesurées, il affichait 420 chevaux et 600 Nm de couple, le tout transmis aux roues via une boîte à 10 rapports. De quoi annoncer un 0 à 60 mph (96 km/h) en seulement 4,5 secondes.

 Plus d'informations dans les jours, semaines à venir !

Lire aussi:

2018 Lexus LS