La famille P11 tire définitivement sa révérence.

Après avoir brillé lors du dernier salon de Genève, la nouvelle McLaren 720S entre dans le vif du sujet. McLaren vient en effet de donner le coup d'envoi de sa production dans l'usine de Woking, en Angleterre. Baptisé Job#1, le premier exemplaire assemblé arbore une livrée blanche dite Glacier White.

C'en est donc définitivement fini de la première génération de McLaren Super Series (les 12C, 650S, 675LT), inaugurée en 2009 avec le concept de la 12C et dénommée "P11" en interne. La 720S marque ainsi l'avènement d'une nouvelle famille de sportives britanniques, la "P14". 

2018-mclaren-720s
2018-mclaren-720s

L'optimisme est donc de rigueur du côté de Woking, d'autant que la 720S a visiblement reçu un accueil très favorable. "L'intérêt des clients pour la nouvelle McLaren 720S suite à sa présentation en mars à Genève a considérablement dépassé nos attentes et nous refermons le chapitre des Super Series de première génération en sachant que nous avons un successeur qui repousse les limites des supercars", déclare ainsi le CEO de la marque Mike Flewitt.

Bien sûr, nous ne pouvons pas parler de la 720S sans évoquer sa fiche technique. Pour rappel, la supercar bénéficie d'un nouveau V8 4 litres bi-turbo développant 720 ch. Sans grande surprise, les performances sont au rendez-vous et les chiffres annoncés parlent d'eux mêmes : 0 à 100 km/h en moins de 2,8 secondes, 0 à 200 en 7,8 secondes, vitesse max de 341 km/h, il y a là de quoi se faire plaisir !

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand