Toujours plus loin, toujours plus fort !

Oui, ce n’est pas une blague ! Aston Martin va devoir scanner en 3D le corps des clients ayant déposé un acompte pour l’achat de la future Valkyrie.

C’est en tout cas ce qu’a affirmé Patrik Nelsson, le président de la marque en Asie à nos confrères de la CNBC. Les clients devront alors passer sous un scanner pour que le constructeur puisse concevoir un siège adapté à la morphologie de chacun. Autant vous dire que chaque exemplaire de la Valkyrie sera unique ! Pression supplémentaire, les clients ont intérêt à bien surveiller leur alimentation au risque de ne plus pouvoir prendre le volant de leur hypercar…

Lire aussi:

2019 Aston Martin Valkyrie
2019 Aston Martin Valkyrie

Patrik Nelsson poursuit son interview et décrit un peu plus de cette future hypercar : "Comme en Formule 1, la voiture sur le podium est celle qui freine le plus vite, la plus agile dans les virages et la plus rapide en accélération. Ce n’est pas nécessairement celle qui a la plus grande vitesse maximale". Le patron de la marque sous-entend donc que la Valkyrie sera très performante mais n’aura probablement pas la vitesse de pointe la plus folle de son segment.

L’hypercar anglaise sera animée par un moteur V12 6,5 litres couplé à un moteur électrique et une boîte de vitesses à sept rapports. Selon les rumeurs, cette voiture pourra atteindre les 300 km/h en seulement 10 petites secondes et culminer à 400 km/h en pointe. Sachez enfin que 150 exemplaires seront dédiés à la route et 25 autres à la piste.

Lire aussi:

 

Source: CNBC

2019 Aston Martin Valkyrie