800 ch et un 0 à 100 km/h en deux secondes.

Cette fois, cette supercar électrique ne nous vient de pas de Chine. En effet, la Tomahawk a été mise au point par les hommes de Dubuc Motors, une société basée au Canada. Déjà connu depuis quelques temps, le projet devrait entrer dans une nouvelle phase sans tarder avec la mise en production de la voiture.

Lire aussi :

Les chiffres avancés par Dubuc Motors sont assez stratosphériques. La Tomahawk serait dotée d'une motorisation électrique de 800 ch et de 1355 Nm de couple, et serait en mesure de réaliser 0 à 100 km/h en deux secondes lorsque le mode sport est activé. La répartition idéale du poids (50/50), la transmission intégrale et l'architecture en carbone confirment s'il en était besoin que la canadienne a de vraies ambitions sportives. Enfin, les batteries de 100 kWh offriraient une autonomie de 370 miles, soit quasiment 600 km. 

Tomahawk électrique
Tomahawk électrique

Considérée comme une 2+2 par son géniteur, la Tomahawk affiche une ligne pour le moins originale et peut se targuer d'un certain sens du spectacle avec ses portes papillon. Elle est dotée d'une sellerie cuir et de diverses assistances à la conduite (caméra 360, freinage d'urgence automatique, etc). 

Reste que pour l'heure, une certaine prudence s'impose. La société canadienne cherche toujours des fonds pour soutenir ce projet qui, si tout se passe bien, donnera donc naissance à un modèle de série l'an prochain. Pour l'heure, aucun tarif n'a été communiqué.

Lire aussi :

Tomahawk supercar électrique