La petite Fiat devient ainsi une super citadine !

Transformer une Fiat 500 aujourd'hui est presque devenu banal. Comme si l'exercice de bodybuilder la petite italienne était un réflexe. Il faut dire que, déjà, la première version avait eu le droit à son lot de transformations, à l'époque avec Abarth.

Lire aussi:

 Aujourd'hui, la tradition se poursuit avec cette Fiat 500 moderne revue et corrigée par Giannini, présentée au Salon de Turin. Une petite Fiat qui tient plus de la supercar ! Ainsi, la voiture reçoit un kit carrosserie brutal, avec ces passages de roue énormes, en fibre de carbone. Mieux, la face avant a été revue avec d'énormes optiques, tandis que le capot laisse entrevoir, via l'immense ouverture, la mécanique de la bête, et surtout, les amortisseurs Ölhins.

Fiat 500 Giannini
Fiat 500 Giannini

C'est d'ailleurs cette partie qui fait la spécificité de la Fiat. Plutôt que d'ajouter d'immenses turbos aux blocs Fiat d'origine, Giannini est allé plus loin en remplaçant le bloc d'origine par un moteur Alfa Romeo. Il s'agit tout simplement du moteur de la 4C, le 1,75 litre turbocompressé de 350 chevaux, qui entraîne les roues arrière. Évidemment, la Fiat a été revue au niveau de ses trains roulants. Les suspensions, les disques de freins perforés ou encore, les étriers de frein à six pistons sont aussi des équipements spécifiques.

Lire aussi:

Giannini envisagerait d'en produire une centaine et l'achat de cette Fiat transformée coûterait dans les 150'000 euros. Un chiffre qui peut évoluer en fonction du niveau de personnalisation de l'acheteur. Dans tous les cas, cela en fait une supercar assez facile à garer en ville. Une bonne synthèse ?

Faites partie de quelque chose de grand