Les allemandes sont loin derrière.

La Giulia incarne avec le Stelvio le renouveau d'Alfa Romeo. Basée sur une nouvelle plate-forme de propulsion, la berline italienne vise principalement le trio germanique Audi A4-Mercedes Classe C-BMW Série 3. Autant dire que le combat s'annonce difficile, ce que certains chiffres semblent d'ailleurs confirmer.

Pour prendre son envol, la Giulia peut néanmoins compter sur l'enthousiasme des Italiens. En effet, de l'autre côté des Alpes, la voiture domine largement les débats, et ce malgré l'absence d'une déclinaison break. En juin, ses ventes ont même augmenté de 83%, alors que la hausse observée sur l'ensemble du segment des berlines compactes premium n'a été que de 4%. 

Alfa Giulia Sport

Conséquence, avec 1466 immatriculations, l'Alfa est la voiture la plus vendue de son segment en Italie, loin devant la BMW Série 3 (1012 immatriculations, -14%) et l'Audi A4 (954, -26%).

Malgré un gain de 12%, la Mercedes Classe C se contente de la quatrième position (745 unités), devant l'Audi A5 (238) et la BMW Série 4 (186). Pour l'anecdote, on peut remarquer que le cumul des ventes des Série 3 et Série 4, deux voitures finalement assez proches, ne suffirait pas égaler les scores de la Giulia.  

Passé ce monopole italo-germanique, on découvre en septième position la Volvo S60/V60 (164 unités), devant la Jaguar XE (84) et la DS 5 (62). La Lexus IS et ses 32 immatriculations ferment la marche de ce top 10 transalpin, qui devrait donner le sourire aux dirigeants du Biscione.

Source : Jato Dynamics

Lire aussi :

 

Alfa Romeo Giulia Veloce 2016 Mondial de l'Automobile