Un rappel à titre purement préventif pour éviter tout incident futur.

Aux États-Unis, l’agence fédérale chargée de la sécurité routière est intransigeante. Au moindre soupçon, la NHTSA oblige les constructeurs à rappeler leur véhicule pour éviter tout incident. Une nouvelle fois, le groupe FCA devra rappeler ses voitures. Cette fois-ci, ce rappel ne concerne que les Dodge Charger et Challenger SRT Hellcat produites entre le 6 février 2017 et le 30 mai 2017.

Lire aussi:

2017 Dodge Challenger Hellcat

L’agence fédérale a découvert qu’un tuyau en caoutchouc, utilisé dans le système de refroidissement d'huile moteur, n’était pas fiable. Ce tuyau peut facilement se déchirer, ce qui peut entraîner une fuite massive d’huile moteur et sa pulvérisation sur le pare-brise. De plus, le moteur ne sera plus alimenté en huile, entraînant son endommagement et un embrasement du véhicule à la moindre étincelle. Pour l’heure, le groupe italo-américain n’a connu aucun incident de ce type, cependant, le tuyau en question sera remplacé à titre préventif dès le mois de septembre.

Les propriétaires recevront donc prochainement une notification afin de devoir passer à l’atelier le plus proche. Au total, 1207 Dodge SRT Hellcat sont concernées par ce problème. Pour rappel, les Dodge SRT Hellcat sont animées par un moteur V8 6,2 litres développant 717 ch. Les deux Américaines ne sont vendues ni en Europe, ni en France.

Lire aussi:

Dodge Challenger SRT Hellcat