Encore et toujours des rappels chez Volkswagen, pour les mêmes raisons...

Nouveau coup dur pour le constructeur allemand. Le régulateur chinois contre la pollution contraint Volkswagen ainsi que deux de ses coentreprises (SAIC et FAW) de rappeler 1,82 million de véhicules.

L’Administration chinoise pour le contrôle de la qualité, l’inspection et la quarantaine (Aqsiq) a mené une enquête dès le mois d’avril 2016. L’administration a relevé un dysfonctionnement de la pompe à essence, ou du moins, du système électronique de la pompe à essence. Ce dernier peut entraîner le calage à répétition du moteur ou même son arrêt, ce qui augmente le risque d’accident.

Ce rappel concerne 810'000 Passat fabriquées en Chine entre 2007 et 2015, 860'000 Magotan et quelques centaines de milliers de Passat et de Magotan importées dans l’Empire du milieu.

Lire aussi:

Le constructeur allemand a annoncé la semaine dernière le rappel de 281'000 Passat et Passat CC aux États-Unis, pour les mêmes raisons. En Europe, c’est silence radio pour le moment. Le constructeur, jusqu'ici, n’a fait aucune déclaration. Peut-être que nos modèles européens sont épargnés…

Les véhicules concernés devront passer par la case atelier dès le mois de décembre afin de réparer l’alimentation électronique de la pompe à essence. Ce rappel s’ajoute à celui du mois de mars dernier, près de 700'000 véhicules ont été rappelés pour des risques de surchauffe des pompes de refroidissement.

Lire aussi: