L'Opel Astra GSi pourrait chasser sur le terrain des Peugeot 308 et Renault Mégane GT.

Après des années d’absence, l’Opel Astra GSi refait surface. Tout comme l’Opel Insignia, la compacte Astra aura elle aussi droit au blason GSi. Elle a été aperçue par nos photographes en phase de développement. Grâce au très léger camouflage, on aperçoit clairement les traits de cette déclinaison sportive.

2018 Opel Astra GSi spy photo
2018 Opel Astra GSi spy photo

Lire aussi:

Étonnamment, Opel n’a rien souhaité (ou presque) cacher. Les deux boucliers ainsi que la calandre sont restés à l’air libre. On découvre ainsi le bouclier avant de l’Opel Astra GSi, qui a été totalement redessiné pour l’occasion. Très proche de l’Opel Insignia GSi, ce bouclier est néanmoins spécifique à l’Opel Astra GSi. Il est souligné par un liseré rouge et par ces entrées d’air en forme de boomerang. La face arrière est totalement inspirée de l’Opel Astra équipée du pack OPC Line. Cependant, la version GSi dispose de deux canules d’échappement, et là encore, un liseré rouge vient souligner l’extracteur d’air.

Bien entendu, les jantes en tôle ne seront pas conservées. Comme écrit précédemment, il ne s’agit que d’un prototype utilisé pour mettre au point le véhicule. Le modèle finale aura certainement des jantes plus aguicheuses, de 18 pouces probablement.

Sous le capot, Opel n’a distillé aucune information. Il se pourrait que le moteur 1,6 litre diesel soit reconduit sous le capot de cette GSi. Selon les bruits du couloir, il développerait aux alentours de 200 ch voire jusqu’à 230 ch pour combattre la Volkswagen Golf GTD, Renault Mégane GT, Peugeot 308 GT et Ford Focus ST.

L’Opel Astra GSi pourrait faire ses débuts au salon de Genève, elle serait suivie par la version OPC, une version encore plus délurée.

Lire aussi: