PSA a visiblement d'autres priorités.

La Citroën C5 a officiellement disparu en juin. Et, vous l'avez probablement remarqué, elle n'a pas été remplacée. Le constructeur au double chevron a préféré concentrer ses efforts sur une offensive SUV qui a donné naissance aux C3 Aircross et C5 Aircross. 

2017 Citroen C3 Aircross
2018 - Citroën C5 Aircross

Une gamme Citroën sans berline, la pilule a bien du mal à passer pour certains. Il faudra hélas s'y faire puisque la situation n'est pas amenée à évoluer dans un futur proche. En effet, Linda Jackson a annoncé que la troisième génération de C5 verrait le jour... en 2020. En d'autres termes, Citroën reviendra sur le marché des berlines trois ans après l'avoir quitté. Certes, il existe aujourd'hui encore une C5 restylée, mais celle-ci, dépourvue de suspensions hydrauliques, est uniquement commercialisée en Chine.

Lire aussi :

Linda Jackson a par ailleurs affirmé que les amortisseurs à butées hydrauliques — censés remplacer avantageusement les suspensions hydropneumatiques — resteraient une exclusivité Citroën au sein de la famille PSA. En bref, nous ne les retrouverons pas sur des Opel.

La numéro un du double chevron a enfin indiqué que le rachat d'Opel par PSA n'aurait pas d'impact sur sa stratégie. Stratégie qui, au passage, laisse de plus en plus perplexe...

Car Citroën n'en a pas fini de tâtonner. À à en croire certaines sources, la C4 pourrait être la prochaine victime de cette cure d'amaigrissement, qui du reste ne concerne pas Peugeot. La remplaçante de la compacte risque en effet de se faire attendre quelques années, elle aussi.

Lire aussi :

Citroën C5