BMW travaillerait sur un accord avec son partenaire en Chine Great Wall Motor pour y produire des Mini.

BMW discute à la possibilité de produire une partie de ses Mini en Chine. Le constructeur allemand pourrait ainsi s'allier à Great Wall, premier constructeur chinois de SUV pour l'exportation de la marque Mini au sein de l'Empire du milieu. Les discussions se feraient actuellement entre les deux entreprises, selon le très sérieux site Automotive News.

Lire aussi:

Si BMW travaille déjà avec des constructeurs locaux, comme Brilliance, pour la fabrication de ses voitures pour le marché chinois, Great Wall ne dispose d'aucun accord avec des constructeurs étrangers. Ce serait donc une grande première pour le constructeur chinois, qui envisage prochainement de lancer une production aux États-Unis.

Le lancement de Mini en Chine pourrait apporter un sacré coup de fouet aux ventes de Mini, qui se chiffrent déjà à plus de 230'000 voitures vendues autour du monde depuis janvier. La marque britannique comme la plupart des constructeurs regardent de près le marché chinois, ou la technologie électrique semble prendre de l'ampleur. L'intérêt du marché chinois pour les voitures premium pourrait d'ailleurs être favorable à Mini.

Lire aussi:

Mini qui envisage d'ailleurs de sortir une voiture 100% électrique, comme le démontre le concept Mini Electric vu au salon de Francfort en septembre dernier.