Les voitures de plus de deux tonnes ne sont plus les bienvenues ?

La Norvège est le pays par excellence, de la voiture électrique. Dans ce pays nordique, la part de marché des véhicules électriques est de 27,7 %, devant le diesel (24,2 %) et l’essence (23,1 %).

Lire aussi:

Les propriétaires de voitures électriques sont chouchoutés, les Tesla sont par exemple autorisées à emprunter les voies de bus, ne payent pas le stationnement public ainsi que les péages urbains. Ce petit havre de paix pour voiture électrique semble, hélas, revoir ses plans.

Dans son projet de loi de finances pour 2018, le gouvernement propose de supprimer des exemptions fiscales pour les véhicules dont le poids est supérieur à deux tonnes. Les Tesla sont directement visées, puisque le Model X et la Model S pèsent respectivement 2,3 tonnes et 2,1 tonnes.

Essai Tesla Model S 75D
Tesla Model X photos officielles

Pour justifier cette mesure, la ministre des Finances Siv Jensen affirme que les lourdes voitures électriques usent autant le bitume qu’une voiture diesel ou essence, ces véhicules doivent donc, selon elle, contribuer financièrement pour l’entretien de la voirie.

Si cette mesure entre effectivement en vigueur, les Tesla coûteront plus cher à l’achat. Selon Le Figaro, l’instauration de cette taxe ferait augmenter le prix d’achat d’environ 7500 euros.

Alors que la Norvège est "un exemple à suivre" aux yeux des autres pays européens, ce projet envoie un signal fort aux conducteurs du monde entier comme le souligne Christina Bu, secrétaire générale de l’Association de la voiture électrique : "C'était inattendu tant par les utilisateurs que par l'industrie automobile et cela envoie un mauvais signal aux Norvégiens et au monde pour qui la Norvège fait souvent figure de modèle en la matière"

Lire aussi:

 

Tesla Model X 2016 Mondial de l'Automobile