Qui a dit que les Coréennes ne pouvaient pas drifter ?

Avec l’arrivée de la Kia Stinger, le constructeur coréen veut prouver au monde entier qu’il est capable de produire des voitures sportives. La Stinger est déjà une première surprise, c’est la vitrine mondiale du constructeur Kia. Désormais, lorsque l’on parle de Kia, la Stinger vient en directement à l’esprit.

Essai Kia Stinger GT V6 (2018)
Essai Kia Stinger GT V6 (2018)

Kia semble emprunter un nouveau chemin qui lui était jusque-là inconnu. Les futurs modèles sportifs seront un volet important, nous les attendons avec impatience ! Pendant ce temps, la promotion autour de la Stinger se poursuit avec un nouvel événement du côté de Las Vegas.

Il s’agit du SEMA show qui ouvrira ses portes le mardi 31 octobre 2017. Kia sera bien évidemment de la partie et a déjà présenté son attraction principale, une Stinger extrêmement bodybuildée grâce au travail de West Coast Customs.

La réalisation de West Coast Customs:

C’était sans compter sur une deuxième Kia Stinger qui sera visible à l’extérieur du salon. La sportive a été modifiée spécialement pour cet événement afin qu’elle puisse embrasser l’exercice du drift. Les visiteurs du salon pourront ainsi participer à ce spectacle, il sera assuré par des pilotes professionnels.

Pour rappel, la Kia Stinger est vendue en France à partir 44'400 euros. À ce tarif, les clients ne pourront cependant pas profiter du V6 et devront se contenter du moteur 2,0 litres CRDI de 200 ch. Pour jouir du moteur 3,3 litres V6 de 370 ch, il faudra dépenser pas moins de 59'900 euros ! Selon certaines rumeurs, la Kia Stinger pourra même disposer d’un moteur V8 qui sera en revanche réservé qu'aux clients américains.

Lire aussi: