350 chevaux dans une Fiat 500, à l'arrière, ça peut faire peur. Alors avec la transmission intégrale...

La Fiat 500, petite citadine idéale, peut également se montrer particulièrement méchante. Il y a bien sûr les versions préparées par Abarth. Mais si la piqûre du Scorpion n'est pas suffisante pour vous, alors le préparateur italien Giannini se fera un plaisir de rendre le fameux "pot de yaourt" en une impressionnante sportive bodybuildée. Ainsi, fin septembre, nous découvrions pour la première fois la Giannini 350 GP, une 500 aux ailes outrageusement musclées et qui surtout se dotait d'un bloc dérivé de celui de l'Alfa Romeo 4C développement pour l'occasion la bagatelle de 350 chevaux. Le tout, sur les roues arrière !

Face à l'engouement médiatique autour de la voiture, il n'aura pas fallu attendre longtemps pour qu'une nouvelle version soit présentée : nous vous présentons la Giannini 350 GP4. Il suffit de regarder l'écriture sur la carrosserie pour comprendre de quoi il s'agit : la sportive adopte cette fois-ci la transmission intégrale !

Vous aimerez aussi:

Autre grosse différence avec la première version, le moteur a également bougé. Placé derrière les sièges avant sur la 350 GP, il revient sous le capot avant sur cette 350 GP4. Comme sur une Fiat 500 normale. Si l'on ne connaît pas l'origine exacte de ce nouveau bloc, on sait au moins qu'il développe toujours 350 chevaux.

Giannini 350 GP4
Giannini 350 GP4

Pour rappel, il ne s'agit pas de la version la plus puissante de la Fiat 500, puisqu'une version préparée par Pogea Racing développe elle pas moins de 405 chevaux !

Pour en savoir plus sur la 500 Pogea Racing:

À l'extérieur aussi la nouvelle Giannini 350 GP4 présente quelques nouveautés, notamment avec cet énorme diffuseur à l'arrière en fibre de carbone. De la fibre tressée il y en a d'ailleurs un peu partout, que ce soit les coques de rétroviseurs, les entrées d'air, la lame sous le bouclier avant... Pour perdre quelques précieux kilos, les vitres sont en Plexiglas.

Giannini 350 GP4

Pour le moment, le prix de cette Giannini 350 GP4 reste un secret bien gardé. En revanche, pour se faire une idée, il faudra compter sans doute un peu (beaucoup ?) plus que pour la 350 GP qui est déjà affichée à 150'000 euros. Giannini a précisé que davantage de détails seraient publiés dès la fin de la phase de test de l'auto.

 

Giannini 350 GP4