De cinq étoiles en 2005 à zéro en 2017.

Fiat a totalement abandonné sa Punto, qui poursuit discètement sa carrière sans connaître d'évolution notable. En fait, la génération actuelle est arrivée sur le marché en 2005. Elle souffle donc sa douzième bougie, dans un monde où les voitures sont habituellement remplacées après sept années de carrière.

La citadine italienne était considérée comme une voiture sûre à ses débuts. Mais aujourd'hui, elle semble totalement dépassée sur le plan de la sécurité. L'Euro NCAP vient d'ailleurs de la soumettre à son crash-test, et le résultat est sans appel : la Punto n'a décroché aucune étoile ! C'est la première fois que l'organisme attribue une note aussi infamante à une voiture.

Fiat Punto
Fiat Punto

La Punto sauve à peu près les meubles dans les domaines de la protection des adultes (51%) et des piétons (52%). Elle hérite d'un 43% en matière de protection des enfants. Sa pire contre-performance est à chercher du côté des "aides à la sécurité", sa note étant ici de... 0%.

La malheureuse est en effet privée du freinage automatique d'urgence et de l'avertissement de franchissement de ligne involontaire. En outre, des équipements tels que les airbags latéraux ou le régulateur de vitesse ne font pas partie de l'équipement standard. La Punto n'est donc plus à la page, en tout cas sur le plan de la sécurité. À sa sortie en 2005, elle avait pourtant obtenu cinq étoiles dans cette même épreuve du crash-test, qui se durcit au fil du temps.

Lire aussi :

 

Galerie: 2017 Euro NCAP crash tests