En 55 ans, les Lamborghini ont bien évolué mais conservent tout de même le même pedigree.

Lamborghini est un constructeur italien de voitures de sport. Pour la seconde fois de son histoire, Lamborghini propose un SUV au sein de sa gamme : l’Urus. Ce mastodonte de la route a pour objectif de répondre aux attentes des clients, particulièrement friands des voitures surélevées.

Lire aussi:

Cela n’a pas toujours été le cas puisque Lamborghini a pour habitude de proposer des voitures basses au look de supercar. Tout a commencé en 1963 avec la Lamborghini 350 GT. Cette dernière a par la suite été suivie par la 400 GT qui avait la particularité d’offrir deux places supplémentaires à l’arrière. La Miura changea la donne en 1966; une grande majorité des Lamborghini qui ont suivie se sont inspirée de la Miura.  

Entre-temps, Lamborghini a commercialisé plusieurs modèles inconnus du grand public. C'est en 1974 que la Lamborghini Countach sort des chaînes de montage. La Countach n’est autre que la descendante directe de la Miura. Plus tard, la Lamborghini Countach permit aux designers de dessiner la Diablo, qui vit le jour en 1990.  

Par la suite, la Diablo donna naissance à la Gallardo en 2003, à la Murciélago en 2001, à la Reventon en 2008, à l’Aventador en 2011 et à l’Huracan en 2014. Le constructeur au taureau a également mis sur le marché des modèles exclusifs produits qu’à quelques centaines d'exemplaires. On peut citer la Lamborghini Veneno, la Centenario ou encore, la Sesto Elemento.

Aujourd’hui, la préoccupation principale de Lamborghini est d’écouler plusieurs milliers d’exemplaires de son Urus. En effet, les cadres espèrent vendre 3500 Lamborghini Urus par an à horizon 2020. Cet objectif est ambitieux puisqu'en 2017, Lamborghini a vendu 3815 véhicules sur la planète. 

Lire aussi: