Tous les systèmes ont des failles.

Les voitures font de plus en plus l'objet de piratages en tous genres. Cette tendance s'accentue d'autant plus que les voitures connectées arrivent sur le marché, ce qui donne beaucoup de fil à retordre aux experts en sécurité informatique. Dernièrement, des chercheurs néerlandais ont pu accéder au système multimédia du groupe Volkswagen. Cette intrusion a permis aux chercheurs de suivre le déplacement de la voiture en temps réel et d'accéder à un ensemble de données privées comme l'historique des appels.

Dernières infos concernant Volkswagen:

Plus inquiétant encore, les chercheurs à l'origine de la découverte de cette faille ont annoncé que le système d'info-divertissement était connecté de manière indirecte, aux freins et à l'accélérateur de la voiture ! Cela pose donc un véritable problème de sécurité, que le groupe allemand a aussitôt pris au sérieux en apportant les mises à jour nécessaires à ses véhicules les plus récents. Cependant, ces correctifs ne concernent que les voitures les plus récentes ; qui viennent d'entrer en commercialisation. Les autres véhicules déjà en circulation ne sont pas équipés du système de mise à jour à distance, les chercheurs affirment que ces véhicules portent toujours cette faille...

Vous aimerez aussi:

Les piratages sont un fléau que les constructeurs prennent très au sérieux. Pour le moment, hormis les voitures hyper-connectées comme les Tesla, il n'est pas encore possible d'accéder directement aux organes vitaux de la voiture, comme le frein, la direction ou encore, l'accélérateur. Espérons que cela ne sera jamais le cas !