Une création visant à fêter le 50e anniversaire de la Méhari originale.

En 2018, on fête le cinquantenaire de Mai 68 mais aussi celui de la Citroën Méhari, qui fut dévoilée le 11 mai 1968 au golf de Deauville. Le constructeur au double chevron, qui s'approche pour sa part du cap des 100 ans, a décidé de fêter cela en présentant une E-Méhari art car réalisée par Jean-Charles de Castelbajac.

Le célèbre créateur, pour qui "la Méhari est la voiture la plus iconique de sa génération", a rhabillé la petite Citroën d'une robe audacieuse et anticonformiste, sorte de clin d'œil à la quête de liberté qui animait le soulèvement estudiantin. "Son travail chromatique délivre un message engageant avec le rouge pour la révolution et la passion, le jaune pour le rayonnement, l’envie de conquérir, l’amitié et la fraternité et le bleu comme l’électricité, l’azur et l’écologie positive", explique Citroën.

Citroën E-Mehari Jean-Charles de Castelbajac
Citroën E-Mehari Jean-Charles de Castelbajac

"Méhari, c’est une icône de Citroën, la voiture anticonformiste par excellence ! Elle est née en mai 68 et 50 ans après, elle reste l’incarnation de la pop culture à la française. Pour célébrer cet anniversaire, nous avons confié sa digne héritière 100% électrique à Jean-Charles de Castelbajac. Le résultat est une Art Car E-Méhari tout en fraîcheur et joie de vivre", a déclaré de son côté Arnaud Belloni, le directeur marketing et communication de la marque. "Digne héritière", tout le monde n'est pas d'accord... mais l'heure n'est pas au débat !

On rappellera en conclusion que la E-Mehari a eu droit à une mise à jour il y a quelques semaines. La Citroën des plages a gagné à cette occasion un habitacle modernisé et de nouveaux équipements de sécurité. Le couple du moteur électrique a augmenté de 20% mais l'autonomie est restée limitée à 195 km en cycle NEDC.

Vous aimerez aussi :

 

Galerie: Citroën E-Mehari Jean-Charles de Castelbajac