Cela signifierait que la puissance serait d'au moins 462 ch.

Maintenant que la nouvelle Continental GT est lancée, Bentley peut se concentrer sur la prochaine Flying Spur. Programmée pour 2018 ou 2019, la limousine anglaise recevra les traditionnels V8 et W12 essence, et aussi une motorisation hybride. Si l'on en croit de nouvelles informations publiées par les journalistes d'Autocar, il s'agira du V6 2,9 litres de la Porsche Panamera 4 E-Hybrid, et non pas du 3,0 litres du Porsche Cayenne E-Hybrid, qui était aussi considéré comme une option plausible. Pourquoi ce choix ? Sans doute parce que le 2,9 litres dispose d'un vilebrequin plus grand, et que cela permet d'envisager une puissance maximale supérieure à ce que pourrait offrir le 3,0 litres, explique Autocar.

Voir aussi :

Sur la Panamera 4 E-Hybrid, le V6 2,9 litres hybride développe un total de 462 ch et un couple de 700 Nm. Il devrait distiller une puissance au moins similaire sur la Flying Spur. Mais compte tenu du positionnement plus haut de gamme de ce modèle, on peut aussi espérer quelques chevaux supplémentaires, d'autant que la Panamera 4 E-Hybrid devrait elle-même profiter d'améliorations techniques ultérieurement. Quant à l'autonomie en mode tout électrique, elle serait d'environ 50 km, affirment les journalistes anglais.

La Flying Spur sera le deuxième modèle électrifié de la marque, après le Bentayga hybride rechargeable introduit au dernier salon de Genève. À terme, Bentley devrait également lancer un ou plusieurs modèles entièrement électriques. Le constructeur anglais pourra s'appuyer sur l'expérience que Porsche aura acquise avec la Mission E.

Source : Autocar

Lire aussi :

 

Galerie: Photos Espion Bentley Flying Spur 2018