L'autonomie culmine à 150 km.

Le groupe Daimler et plus spécifiquement Mercedes sont en route vers une électrification massive de leur gamme. Tout les secteurs sont concernés, y compris celui des véhicules utilitaires auquel appartient l'eSprinter qui nous intéresse aujourd'hui !

Le constructeur à l'étoile avait commencé à parler de cette variante au mois de février, lorsqu'il présentait la nouvelle génération de Sprinter. Il revient aujourd'hui à la charge en communiquant l'ensemble de ses spécifications.

Mercedes eSprinter

Les clients auront le choix entre deux packs de batteries. Le premier, d'une capacité de 41 kWh, assure une autonomie d'environ 115 km et permet d'embarquer 1040 kilos de charge utile. Le temps de recharge est d'environ six heures sur une prise de 7,2 kW. Le seconde affiche une capacité plus important de 55 kWh. Rechargeable en huit heures, il offre une autonomie de 150 km mais entraîne une diminution de la charge utile maximale (900 kilos). Notez que dans les deux cas, un prise DC permet de recharger les batteries à 80% en 45 minutes.

Le moteur électrique distille 114 ch et 300 Nm de couple, "comme un modèle diesel d'entrée de gamme", aime à préciser Mercedes. La vitesse de pointe est limitée à 90 ou 120 km/h, selon la configuration choisie par le client.

Le nouvel eSprinter entrera en production dans le courant de l'année prochaine. Il rejoindra dans la gamme des véhicules commerciaux électriques l'eVito, qui arrivera sur les routes au second semestre 2018. Plus tard, la famille accueillera également un eCitan.

Vous aimerez aussi :

 

Mercedes eSprinter