Vers la fin du diesel en Allemagne ?

L'agence fédérale allemande de l'automobile a publié les chiffres concernant le mois de mai 2018. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le marché automobile allemand n'est pas en très bonne forme, contrairement au marché français qui a connu un mois d'avril 2018 très fructueux (le marché français s'est stabilisé en mai 2018). Par rapport au mois de mai 2017, les ventes ont reculé de 5,8 %. Le KBA précise que le nombre de voitures neuves vendues en Allemagne s'élève à 305.057 au mois de mai 2018. Cela dit, sur les cinq premiers mois de l'année 2018, le marché allemand a progressé de 2,6 % par rapport à la même période en 2017.

Alors pourquoi les ventes ont reculé au mois de mai 2018 ? Selon le KBA, les ventes de véhicules neufs ont simplement reculé à cause du nombre de jours ouvrés en mai 2018 par rapport à l'an dernier...

Vous aimerez aussi:

Mais l'information principale concerne le marché des véhicules diesel. En mai 2018, les ventes des véhicules diesel neufs ont reculé de manière drastique, - 27,2 % par rapport au mois de mai 2017 ! En 2015, le diesel représentait 47,7 % du marché automobile. Aujourd'hui, il ne représente plus de 31,3 % des ventes. Les Allemands se détournent donc du diesel, ce phénomène s'intensifiera probablement au cours des prochains mois. La ville d'Hambourg a par ailleurs interdit la semaine dernière la circulation des véhicules diesel dans deux rues principales.

Les voitures essence représentent 64 % des ventes, les ont progressé de 6 %. Quant aux voitures électriques et hybrides, les ventes ont bondi respectivement de 52 % et de 50,5 %. La hausse la plus spectaculaire concerne les véhicules au gaz naturel dont les ventes ont augmenté de 241,7 % à 1958 exemplaires.

Lire aussi: