A quoi ressemblait la voiture neuve typique en 2017 ?

Le marché de l'automobile évolue sans cesse, aussi bien dans les technologies, dans les motorisations, dans les habitudes de consommation des automobilistes qui s'appuient de plus en plus sur les technologies proposées par les constructeurs. Mais une chose qui ne change pas depuis plusieurs années, c'est la hausse du prix que les Français dépensent dans les voitures neuves.

Lire aussi:

En 2017, la voiture neuve moyenne valait 26'717 euros, soit 889 euros de plus qu'en 2016 (+ 3,4%). Il s'agit de la neuvième année consécutive de hausse sur ce plan. Lors de la dernière année de baisse, en 2008, la voiture moyenne valait 18'962 euros, alors que l'amorce de la crise avait mis un coup d'arrêt au marché du neuf. Mais cette hausse de 3,4% laisse à peine paraître la grosse hausse qui se situe au niveau des véhicules de plus de 35'000 euros, qui sont en progression de 19%.

Mais cette augmentation trouve essentiellement sa source dans le type de voitures que les Français achètent. Très en verve sur notre marché (+ 23% en 2017), au point de pousser par exemple Peugeot à modifier sa production, les SUV en sont responsables puisqu'ils remplacent les berlines dans les démarches d'achat. D'après L'Argus, les SUV sont plus chers que les voitures sur lesquels ils se basent, parfois jusqu'à 6'000 euros, ce qui explique cette augmentation quand on sait que le SUV effectue de fortes progressions sans chaque segment commercial.

Vous aimerez aussi:

En dehors du prix, les chiffres montrent que 47% des commandes effectuées ont été faites pour des véhicules diesel, ce qui est une des plus grosses baisses enregistrées ces dernières années. Le moteur moyen de la voiture neuve typique vendue en 2017 était un bloc de 117 chevaux, d'une cylindrée de 1457 cm3. Enfin, la voiture moyenne pesait 1262 kilos, amenant son rapport poids / puissance à 11,4 chevaux par kilo, contre 10,9 l'année précédente.