Donc on passe de 310 chevaux... à plus de 600 chevaux !

Qui a dit que la retraite devait être tranquille, calme ? Pour certains c'est l'occasion justement de s'adonner à leur passion à plein temps, de se défouler un peu, voire les deux !  C'est le cas de cet Anglais qui a décidé de rouler en Volkswagen Golf R. Une sportive de 310 chevaux dont il a l'air particulièrement fier. Non pas qu'il se soit adonné à une préparation extérieure de sa voiture, de prime abord il s'agit d'une Golf R de génération actuelle, avant restylage, tout ce qu'il y a de plus normal. En revanche sous le capot...

Lire aussi :

Ancien propriétaire d'une autre sportive, une BMW M135i, dont le 6 cylindres développe quand même 320 ch, il s'est décidé à rendre sa Golf R encore plus puissante qu'elle n'est. Plus démonstrative. Plus violente. Plus bruyante aussi. En l'occurence, le 4 cylindres turbo de la sportive de Wolfsburg se fait souffler dans les bronches par un autre et encore plus gros turbo, signé Turbonetics. Un turbo tout nouveau, apparemment encore plus ou moins à l'état de prototype. De quoi doubler la puissance de la Golf R !

Le résultat ? "Ça fait le job" comme semble s'en satisfaire le propriétaire de la voiture. Et si le 2.0 TSI peut grimper encore plus haut pour délivrer encore plus de puissance, décision a été prise de rester autour des 600 chevaux. D'autres petites préparations ont été nécessaires sur la voiture, comme une boîte à air RacingLine, un échangeur revu et corrigé, une pompe à essence retravaillée, et un échappement Milltek pour faire en sorte que le 4 cylindres chante un peu mieux. Ce qui finalement ne paraît pas tant que ça pour doubler la puissance initiale !

La Golf R de ce Monsieur développe donc désormais plus de puissance que n'en proposait sa M135i qui elle aussi avait été modifiée. Ça a aussi coûté moins cher sur la Volkswagen. Ajoutons également que la cartographie de la boîte DSG a été revue en conséquence, et la Golf R de changer de rapport en un "clin d'oeil" comme le rapporte son propriétaire. Finalement, c'est exactement le genre de voiture qu'on appelle un "sleeper", c'est-à-dire que d'extérieur, elle paraît complètement normale, d'origine presque. Mais en revanche, il faut se méfier de l'eau qui dort !