Les monospaces n'ont plus la cote !

Toyota continue le renouvellement de sa gamme et la modernisation de celle-ci, désormais centrée sur les hybrides que sont la Yaris, l'Auris, le C-HR et la Prius. Les autres modèles tombent les uns après les autres en désuétude et c'est notamment le cas du Verso, nouvelle victime de la mode des berlines compactes et des SUV, qui écrasent le marché aux dépens notamment des monospaces.

Lire aussi:

Quelques mois après l'Avensis, qui sera remplacée par l'arrivée de la Camry en Europe l'an prochain, c'est le Verso qui n'est désormais plus configurable, et donc plus commandable auprès de Toyota. Ceci n'a toutefois rien d'étonnant puisqu'il avait presque 10 ans, étant sorti en 2009, et les dernières retouches qui lui avaient été apportées dataient de 2012. Autant dire que sa deuxième partie de vie de 6 ans était déjà énorme.

Le monospace compact était encore à son apogée lorsque le Verso a pris la suite du populaire Corolla Verso, mais les SUV sont arrivés dans le même temps et lui ont coupé l'herbe sous le pied. De fait, Toyota a immédiatement travaillé au développement d'un SUV compact, le C-HR, qui mise beaucoup sur l'esthétique mais reste une très bonne proposition, en plus de l'évolution de son RAV4 vers une voiture plus grande, en lutte avec les grands SUV du marché.

Le monospace perd de plus en plus de terrain et les constructeurs lui font de moins en moins confiance, ce qui va accélérer sa chute. Peu de modèles résistent dans la forme traditionnelle qui était la plus populaire. Citroën a par exemple sorti le C4 SpaceTourer, Renault a renouvelé le Scenic en lui donnant toutefois une apparence tirant vers le SUV, tandis que des marques proposent des modèles confidentiels, comme le Toyota Prius+, qui sera remplacé l'an prochain, ou le Ford Galaxy.

 

Découverte de la future supercar de Toyota, la GR Supra Concept