480'000 véhicules avaient déjà été rappelés cet été pour des raisons similaires.

BMW vient d'annoncer, mardi 23 octobre 2018, le rappel de plus d'un million de véhicules supplémentaires à travers le monde en raison d'un souci technique. En effet, un problème dans le circuit de refroidissement des gaz d’échappement pourrait causer, "dans des cas très rares", un danger d'incendie. Dans le détail, selon BMW, une fuite de glycol au niveau de la vanne EGR de certains modèles diesel pourrait, combinée à des dépôts de suie et une température élevée, mener à une combustion de particules pouvant par la suite entraîner la fonte du collecteur d'admission.

Cette nouvelle action de grande ampleur élargie celle qui avait déjà entaché l'Europe et la Corée du Sud, où 480'000 voitures sont en train d'être rappelées. Après enquête, BMW a détecté que certains cas individuels n'étaient pas inclus dans la campagne de rappel. De ce fait, la campagne a donc été élargie, même si les modèles ajoutés "ne posent aucun risque significatif".

En Europe, 1,18 million de voitures sont concernés, dont 85'807 en France. Il s'agit plus précisément de moteurs quatre cylindres diesel produits entre mars 2011 et mars 2017, mais aussi les six cylindres diesel assemblés entre août 2010 et janvier 2017. De ce fait, pratiquement toute la gamme est concernée si les voitures sont sorties des usines durant cette période. Au début du mois d'août, où la première campagne de rappel a eu lieu, BMW avait présenté ses excuses pour ces risques d'incendie.