Des chargeurs portables, mais pour les voitures.

Le manque d'infrastructures est un des facteurs qui ralentissent le développement des voitures électriques. Il devrait toutefois se faire moins criant dans les années à venir, grâce aux initiatives combinées des pouvoirs publics et des constructeurs. Du côté de Volkswagen par exemple, on planche sur une station de recharge mobile, un peu sur le modèle du chargeur portable que l'on utilise pour nos smartphones.

L'idée, c'est donc de proposer un bloc-batterie déplaçable, et compatible avec les différentes formes d'alimentation électriques existantes afin de le recharger facilement quand cela est possible. "Elles (les stations de recharge mobiles, NDLR) peuvent être mises en place n'importe où, avec ou sans aucune connexion à une source d'alimentation", explique Thomas Schmall, président du Directoire de Volkswagen Group Components, ajoutant qu'elles pourraient aider les villes à développer leur réseau, ou bien répondre à des besoins temporaires, "au moment où ce sera nécessaire et précisément où cela sera nécessaire".

Volkswagen station de recharge mobile

La station procure une charge rapide de 100 kW en courant continu, qui permet par exemple de recharger une e-Golf actuelle à 80% en 17 minutes. Quatre voitures peuvent s'y brancher simultanément, deux en courant continu et deux en courant alternatif. Au total, les 360 kWh de la batterie permettraient de recharger quinze véhicules.

Soucieux d'insister sur les vertus écologiques de sa station mobile, Volkswagen ajoute que celle-ci pourra être chargée avec de l'énergie solaire ou éolienne, et qu'elle pourra du reste fonctionner avec des batteries usagées.

Les premières stations seront testées au premier semestre 2019, dans le cadre d'un projet pilote mené à Wolsfbourg. Le coup d'envoi de la production doit se faire en 2020.

 

Galerie: Volkswagen station de recharge mobile