Quels sont les contours de l'alliance entre ces deux constructeurs ?

Entre Ford et Volkswagen, le courant passe. En effet, les deux constructeurs viennent de faire une annonce importante à l'occasion du Salon de Detroit qui vient d'ouvrir ses portes : une alliance qui s'appuie sur les forces respectives des deux constructeurs pour innover et répondre aux nouvelles attentes des clients, mais n'implique pas de prise de participation capitalistique entre les deux sociétés.

Le partenariat concerne les véhicules utilitaires, mais aussi les voitures électriques et autonomes. Pour Volkswagen, c'est l'occasion de profiter de l'expertise Ford dans les utilitaires et les véhicules autonomes. De l'autre côté, Ford pourrait utiliser sous licence la plateforme MEB de chez Volkswagen, qui est dédiée aux futures voitures électriques du groupe.

Ford et Volkswagen disposent tous deux d’une solide gamme de véhicules utilitaires dans le monde entier, avec des modèles phares telles que la famille Ford Transit et Ranger ainsi que les Volkswagen Transporter, Caddy et Amarok. L'alliance va permettre aux deux entreprises de partager les coûts de développement, d’optimiser leur capacité de production et la compétitivité de leurs véhicules, et surtout de réaliser des économies tout en maintenant des caractéristiques de marque distinctes.

"Cette alliance va aider nos deux entreprises à créer de la valeur et à répondre à l’évolution des besoins de nos clients", a déclaré Jim Hackett, président de Ford Motor Company. "Cela ne va pas seulement contribuer à améliorer nos efficiences respectives mais nous permettra également d’imaginer ensemble les nouvelles mobilités de demain."

La marque américaine va développer et produire des pick-up de taille moyenne pour les deux marques, qui seront commercialisés dans le monde dès 2022. Ford sera en charge du développement et de la production des grands véhicules utilitaires pour les clients européens, quand Volkswagen se focalisera sur les utilitaires compacts.

'
 
Source: Capital