Un premier bâtiment est né !

Alors que la Gigafactory initiale de Tesla progresse et atteint 30 % de sa construction complète, des images tournées en Chine sur l'emplacement de la future Gigafactory 3 montrent l'avancée des travaux. Située près de Shanghai, la Gigafactory 3 a vu son premier bâtiment sortir de terre, et l'on peut voir que le terrassement des 865 hectares qu'elle occupera a été fait, avec une partie de cet espace déjà recouverte d'une dalle de béton.

La vidéo qui dure près de deux minutes, tournée avec un drone, montre différents angles de la future installation gigantesque, sur laquelle se trouvera donc la troisième usine de Tesla, et qui devrait commencer à fonctionner à la fin de l'année 2019, si le calendrier donné par Elon Musk est respecté.

"[La construction] sera extrêmement rapide", a déclaré le milliardaire. "J'ai des mises à jour quotidiennes des progrès de la Gigafactory de Shanghai, et ces usines vont se construire à la vitesse de l'éclair. Nous sommes donc plutôt confiants pour le moment, au moins pour les usines qui sont sous notre contrôle, de pouvoir terminer la production de ce volume à Shanghai avant la fin de l'année. Cela nous permettra de franchir la barre des 10'000 véhicules par semaine ou de s'en approcher de très près avant la fin d'année."

La première hors des États-Unis

L'entreprise possède, pour cette construction, le soutien du gouvernement chinois. Cela pourrait lui permettre d'avoir à sa disposition des ressources supplémentaires qui lui permettraient alors de respecter ces délais, et ça ferait suite aux aides reçues par la marque pour obtenir des prêts des banques locales ainsi que celles délivrées par une filiale de China Construction, possédée par le gouvernement.

La Gigafactory 3 est le premier projet d'une telle envergure hors des États-Unis pour la marque de Palo Alto, qui a donc terminé à 30 % la construction de sa première Gigafactory, située à Reno dans le Nevada. La Gigafactory 2 devait être celle de Shanghai mais est finalement située à Buffalo, dans l'État de New York. Ces usines servent à fabriquer les batteries et leur implantation sur d'autres continents permettra aussi à Tesla de fabriquer des voitures qui n'auront pas à être exportées. La quatrième devrait voir le jour en Europe et pourrait être implantée près de la frontière entre la France et l'Allemagne.