La plus bestiale des Mercedes-AMG ôte son couvre-chef.

[MISE À JOUR, 6 mars 2019] Des photos en direct du salon de Genève 2019 ont été ajoutées à la galerie ci-dessous.

Pour étriquer la concurrence, Mercedes et sa division sportive abreuve le marché de nombreux modèles et de nombreuses déclinaisons. Une stratégie payante puisque la firme étoilée est toujours numéro un dans la catégorie des véhicules premium. Mercedes pousse même le vice encore plus loin en présentant aujourd'hui une Mercedes-AMG GT R Roadster, un modèle qui n'est autre que la déclinaison cabriolet de la redoutable Mercedes-AMG GT R. Pourquoi donc proposer un modèle découvrable pour une voiture sportive qui se cantonne principalement à des sorties circuits ? Tout simplement pour offrir encore plus de choix aux clients qui, aujourd'hui, s'ils souhaitent rouler dans une GT de quasiment 600 chevaux les chevaux au vent, ont l'embarras du choix avec la Jaguar F-Type SVR Cabriolet, la Porsche 911 (991) Turbo S Cabriolet, l'Audi R8 Spyder V10 Plus ou encore la McLaren 600LT Spider.

Mercedes-AMG GTR Roadster 2019
Mercedes-AMG GTR Roadster 2019

Par rapport à une Mercedes-AMG GT R "classique", le roadster n'est pas vraiment différent, hormis au niveau du poids avec seulement cinq kilos de plus sur la balance (1635 kilos), essentiellement à cause du mécanisme d'ouverture et de fermeture du toit. Un toit spécifique en toile ultra léger dont la structure est composée d'aluminium, d'acier et de magnésium. Sous le capot, nous retrouvons bien évidemment le bloc V8 4,0 litres bi-turbo développant 585 chevaux et 700 Nm de couple. De quoi lui permettre d'avaler le 0 à 100 km/h en l'espace de 3,6 secondes, soit 0,1 seconde de moins que la Jaguar F-Type SVR Cabriolet mais 0,7 seconde de plus qu'une McLaren 600LT Spider. La vitesse maximale est annoncée à 317 km/h.

Esthétiquement, la voiture reçoit bien évidemment le dernier restylage de la Mercedes-AMG GT avec une nouvelle signature lumineuse et des boucliers légèrement retravaillés. Malgré sa capote en toile et sa malle spécifique, les ingénieurs ont toutefois réussi à intégrer un aileron à l'arrière, comme sur le coupé, afin d'augmenter l'appui aérodynamique. À l'intérieur il y a aussi quelques nouveautés avec un nouveau volant, et surtout la commande du contrôle de traction qui passe sur ce même volant. Celle-ci n'est plus directement implantée au niveau de la console centrale, comme c'est le cas sur le coupé. Les tarifs n'ont pas encore été communiqués mais la voiture devrait être disponible aux alentours de 185'000 euros. Mercedes-AMG précise que seulement 750 exemplaires seront proposés à la vente à travers le monde.

Galerie: Mercedes-AMG GT R Roadster au salon de Genève 2019