La motorisation entièrement électrique délivre près de 500 ch.

Comme promis, GFG Style dévoile à l'occasion du salon de Genève sa dernière création, la Kangaroo. Cette fois, la société fondée par Giorgetto Giugiaro et son fils Fabrizio a donc développé une supercar capable d'offrir des performances de haut niveau sur n'importe quel type de terrain. Une recette qui n'est pas sans rappeler une certaine Mega Track, étonnante supercar française produite dans les années 90  !

GFG Style Kangaroo
GFG Style Kangaroo

La Kangaroo a été mise au point avec l'aide du chinois CH Auto. Elle mesure 4,6 mètres de long, repose sur des jantes de 22 pouces et dispose de portes étonnantes mêlant ouverture en élytre pour le bas et ouverture papillon pour le haut. Sur les flancs, les deux écopes abritent les prises permettant de recharger les batteries. Le dôme vitré rappelant la BMW Nazca de 2009 assure une belle luminosité dans l'habitacle conçu pour deux personnes. L'un des trois écrans implantés sur la planche de bord montre l'environnement autour de la voiture.

GFG Style Kangaroo

La Kangaroo GFG Style est dotée de deux moteurs électriques délivrant une puissance totale de 360 kW (environ 490 ch) et un couple de 680 Nm. Elle accomplit le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et atteint une vitesse maximale de 250 km/h. La batterie d'une capacité de 90 kWh offre théoriquement un peu plus de 450 km d'autonomie. Les quatre roues de l'engin sont motrices et directrices. Enfin, sachez que les ingénieurs ont créé trois modes de conduite faisant varier la hauteur de caisse : Racing (140 mm), Road (190 mm) et Off-road (260 mm).