Godzilla se refait une santé.

C'est à New York que Nissan a présenté la version revisitée de sa GT-R Nismo. Comme nous l'avons vu lors de sa révélation, cette version améliorée de la Nissan GT-R Nismo ne gagne pas en puissance, en revanche, les ingénieurs de chez Nissan ont amélioré plusieurs éléments afin que Godzilla devienne encore plus performante. L'extérieur de la voiture reste le même, ou presque. On retrouve désormais un toit en carbone et des sorties d'air placées sur les ailes avant de la voiture. Voici à peu près tout pour la partie extérieure.

Nissan GT-R Nismo (2019)
Nissan GT-R Nismo (2019)

L'intérieur de la Nissan GT-R Nismo accueille de nouveaux sièges ayant un design très légèrement différent. Mais Nissan n'a pas seulement amélioré le visuel de sa sportive, non ! Les changements essentiels ne sont pas visibles, et ce sont eux qui permettent à la GT-R Nismo de devenir encore plus bestiale. 

Cela commence par les turbos, qui comme vous le savez sans doute, sont tirés de la Nissan GT-R GT3. Ces turbos sont différents, et permettent à la GT-R Nismo d’accroître la réponse à l'accélération d'environ 20 %. Les améliorations se poursuivent au niveau de la boîte de vitesses, qui a été optimisée pour que les passages de rapports soient plus vifs. Nissan a finalement greffé des freins en carbone-céramique, de 410 mm à l'avant et de 390 mm à l'arrière. Enfin, les suspensions ont été recalibrées et le silencieux modifié pour que la sonorité soit plus envoûtante. 

Nissan GT-R Nismo (2019)
Nissan GT-R Nismo (2019)

La "nouvelle" Nissan GT-R Nismo a surtout perdu quelques kilos sur la balance. Selon le constructeur, grâce à l'adoption de carbone, le poids de Godzilla serait en baisse d'une trentaine de kilos. Il faut attendre que Nissan publie la fiche technique définitive de la GT-R Nismo afin de connaître précisément son poids qui devrait être légèrement inférieur à 1,6 T à vide. La date de lancement de cette Nissan GT-R Nismo (2019) n'est pas connue.