Elle reposera sur la plateforme EMP2 du groupe.

PSA vient d'évoquer le cas de la prochaine Opel Astra, entre autres pour indiquer où elle serait produite. À cette occasion, le groupe tricolore a confirmé la date de lancement du véhicule et fourni quelques informations préliminaires.

"Après la signature d'un accord avec le comité d'entreprise et IG Metall et comme mentionné dans le plan PACE!, le Groupe PSA investira dans l’usine de Rüsselsheim et sécurise l’avenir du site avec la production de la prochaine génération d’Opel Astra à partir de 2021", a fait savoir PSA. 2021 donc, soit six ans après le lancement de la génération actuelle, qui aura connu une carrière plus courte que la moyenne. Pour maintenir la compétitivité de celle-ci d'ici son remplacement, Opel la restylera dans les prochains mois. Des prototypes maquillés ont d'ailleurs été photographiés ces derniers temps. La voiture évoluera peu sur le plan du style et, d'après certaines sources, pourrait conserver les moteurs qu'elle utilise aujourd'hui. Implanter des mécaniques PSA serait en effet trop coûteux pour un simple restylage.

PSA a confirmé que la nouvelle Astra reposerait sur la plateforme EMP2, et qu'elle serait électrifiée. Variante 100% électrique ou hybride rechargeable, on ne sait pas encore sur quelle option s'est porté le choix des dirigeants, mais on mise plutôt sur la deuxième. Électrifiées ou pas, les motorisations seront de toute façon celles que l'on retrouve sur des Citroën ou des Peugeot. À Rüsselsheim, où elle fut déjà produite entre 2009 et 2015, la nouvelle Astra retrouvera l'Insignia.

Au même titre que la Corsa, qui a déjà fait peau neuve, l'Astra est un modèle très important pour Opel. La génération actuelle est produite à Ellesmere Port (Royaume-Uni) et à Gliwice (Pologne). Elle avait été couronnée voiture de l'année en 2016, devant le Volvo XC90 et la Mazda MX-5.

'