Le S-Max et le Galaxy seraient également remplacés indirectement par ce modèle.

D'après des informations provenant de journalistes anglais, Ford aurait pour projet d'abandonner la Mondeo. Le constructeur à l'ovale bleu proposerait à la place un crossover, qui ferait également figure de remplaçant du S-Max et du Galaxy, deux modèles eux aussi sur la sellette.

L'information, qui n'a pas été confirmée par Ford, semble tout sauf farfelue : l'idée de se retirer des segments en perte de vitesse et de mieux exploiter derrière le potentiel du marché des SUV est en effet compréhensible. En outre, elle correspond parfaitement à la nouvelle stratégie de Ford, très axée autour du développement de l'offre crossovers / SUV.

Le crossover en question serait lancé en 2021. Les journalistes à l'origine de ces informations n'avancent pas d'hypothèse quant à son nom. Ils estiment en revanche qu'il se placera en rival du Subaru Outback et qu'il sera vendu en Europe comme aux États-Unis.

Le véhicule récupérerait la plateforme C2 de la Focus et serait proposé en essence comme en diesel. Une motorisation essence dotée d'une hybridation légère en 48 volts figurerait également au catalogue. La mécanique "électrifiée" en question serait le trois-cylindres 1,5 litre.

Ford ne proposerait pas forcément de transmission intégrale, le constructeur étant dans l'obligation de limiter les émissions polluantes de ses véhicules. C'est d'ailleurs pour cette raison que la firme se serait tournée vers la solution du crossover, véhicule hésitant entre le break et le SUV mais moins polluant que ce dernier.

En attendant l'éventuelle arrivée de ce modèle, la Mondeo poursuit sa route – elle a même bénéficié d'une mise à jour relativement récemment. Le Galaxy et le S-Max continuent eux aussi, mais peut-être plus pour longtemps. Ford arrêterait en effet de les produire dès l'année prochaine.

Source : Autocar

'