Sur la piste de Silverstone !

Le programme de supercars et hypercars d'Aston Martin se montre de plus en plus palpitant. Après avoir présenté l'AM-RB 001, première voiture conçue en partenariat avec Red Bull Advanced Technologies et l'ingénieur de génie Adrian Newey, celle-ci a connu un long processus de développement durant lequel elle a également changé de nom, pour devenir la Valkyrie, nom donné aux guerrières dans la mythologie nordique.

On ne fut donc pas étonné de voir que l'AM-RB 003, présentée au Salon de Genève cette année, a rapidement pris un nom commençant par la lettre V et issu de la même mythologie : Valhalla. Après le nom des guerrières, il apparaissait logique de voir celui du paradis des guerriers défunts, choisis par ces mêmes Valkyries pour rejoindre le dieu Odin.

Les Aston Martin Valkyrie et Valhalla à Silverstone
Les Aston Martin Valkyrie et Valhalla à Silverstone
Les Aston Martin Valkyrie et Valhalla à Silverstone
Les Aston Martin Valkyrie et Valhalla à Silverstone
Les Aston Martin Valkyrie et Valhalla à Silverstone

Trêve de mythologie, Aston Martin continue le développement de la Valkyrie et lui a offert le mois dernier, à l'occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, son premier roulage en public, lors duquel elle portait les couleurs camouflage de Red Bull, entrevues sur la monoplace de l'équipe autrichienne lors des essais hivernaux. Et alors qu'elle doit encore effectuer de nombreux essais pour peaufiner sa mise au point, elle était toujours la seule de ces nouvelles supercars britanniques à avoir foulé un circuit.

Ce n'est plus le cas désormais, puisque la Valhalla a fait ses débuts dynamiques, et a donc été vue sur le circuit de Silverstone, aux côtés de son aînée dans la gamme. Elle aussi a été conçue avec l'aide de Red Bull Advanced Technologies, ce qui a notamment permis de lui implémenter des solutions aérodynamiques exceptionnelles, avec notamment une carrosserie se modifiant selon les contraintes aéro.

Contrairement au V12 de la Valkyrie, la Valhalla embarquera un V6 bi-turbo dont la puissance n'a pas été révélée, mais dont Aston Martin dit qu'il "surpassera les chiffres vus actuellement dans le monde de l'hypercar, soulignant son propre statut d'élite". Elle sera fabriquée à 500 exemplaires et devant l'afflux de clients, c'est le constructeur lui-même qui choisit les chanceux élus qui posséderont la bête. Les clients de la Valkyrie commenceront quant à eux à être livrés, si tout se passe bien, avant la fin d'année.

Galerie: Aston Martin Valkyrie And Valhalla On Track