Le pilote qui a filé à 490 km/h nous explique pourquoi !

Alors que les 110 ans de Bugatti battent leur plein à Molsheim, que ce soit dans la ville qui célèbre son 36e Festival Bugatti ou autour du fameux Château Saint Jean, nous avons pu approcher la toute nouvelle Bugatti Chiron Super Sport 300+. Mais également le pilote qui a osé filé à 490,484 km/h à son volant, Andy Wallace. 

Ancien vainqueur des 24 Heures du Mans, entre autres, nous avons pu lui parler de cette tentative de record qui fait de la Chiron Super Sport 300+ la voiture la plus rapide du monde, même si le record n'est pas officiellement homologué. Et le pilote britannique de nous confirmer que la voiture aurait pu aller encore plus vite : "Elle pouvait prendre encore facilement 25 km/h" nous confie-t-il, confirmant le chiffre des 515 km/h avancé il y a quelques jours par un ingénieur. C'est la piste d'Ehra-Liessen et le fait qu'elle ne soit pas assez longue, qui a forcé Andy Wallace à décélérer. 

Galerie: Bugatti Chiron Super Sport 300+ photos live

Concentration maximale

Il faut se rendre compte qu'à cette vitesse là, la voiture parcours un kilomètre en seulement 7 secondes. "Pas question de juste lever le pied de l'accélérateur d'un coup. Ça pourrait déséquilibrer la voiture. Il faut donc décélérer très progressivement", nous explique le pilote. Quant à l'accélération, alors que la voiture était déjà lancée, il aura fallu 57 secondes environ, pied au plancher, pour atteindre la vitesse maximale enregistrée. Évidemment, à de telles vitesses, la concentration est maximale. Et si le champ de vision est également réduit au maximum, Andy Wallace nous confie que ce n'est pas ça qui l'a gêné le plus. "En plus de devoir vérifier les outils de télémétrie en permanence, le plus dur est de rester sur la ligne du milieu. Une demie seconde de déconcentration et vous faites un énorme écart. Ça peut être fatal." 

À la question de savoir si Andy Wallace était confiant avant de s'élancer, il nous répond qu'il ne savait vraiment pas jusqu'où la voiture pourrait aller. Mais il faisait confiance aux ingénieurs qui eux étaient confiants. Et le plus impressionnant, c'est que même après avoir atteint cette vitesse, les pneus de la Chiron Super Sport 300+ étaient encore en bon état visuellement. 

 

La fin des records de Bugatti, vraiment ?

L'annonce a fait évidemment grand bruit au lendemain de l'annonce du record : Stephan Winkelmann, le patron de Bugatti, a annoncé que la marque mettait un terme aux tentatives de records. Mais pour Andy Wallace, ce n'est sans doute pas terminé ! "Je ne pense pas que les tentatives de records soient finies. Les ingénieurs de Bugatti vont continuer à développer des voitures. Et si demain on va voir Stephan Winkelmann avec une voiture capable d'aller encore plus vite, je ne crois pas qu'il se privera de dire oui !". Ouf !

'