Avec 462 chevaux et 700 Nm de couple, l'Alpina B3 Touring vient concurrencer une certaine Audi RS 4 Avant.

Si vous êtes à la recherche d'un break un tant soit peu sportif du côté de chez BMW Motorsport, vous ne trouverez rien au catalogue, mise à part des versions un peu épicées, mais pas extrêmes, des BMW Série 3 et Série 5 Touring. De ce fait, il faut vous tourner vers Alpina qui dévoile, à l'occasion du Salon de Francfort, la B3 Touring, un modèle basé sur la nouvelle BMW Série 3 Touring avec un six cylindres en ligne bi-turbo (S58) développant 462 chevaux (entre 5000 et 7000 tr/min) et 700 Nm de couple (entre 3000 et 4250 tr/min). Avec de tels chiffres, les prestations devraient évidemment être plus que satisfaisantes, sauf qu'elles n'ont pas été dévoilées par Alpina. La marque préférant nous annoncer plutôt des données dont nous nous passerons bien sur une telle voiture puisqu'elle revendique une consommation en cycle mixte de 11,1 l/100 kilomètres et des rejets de 252 g/km de CO2. Nous savons simplement que l'auto dépasse la barre des 300 km/h en vitesse de pointe. Elle doit également sans doute abattre le 0 à 100 km/h sous la barre des 4,5 secondes.

Alpina B3 Touring
Alpina B3 Touring
Alpina B3 Touring

Turbo et système de refroidissement revus

Les ingénieurs de chez Alpina ont évidemment retravaillé quelques caractéristiques du moteur d'origine BMW M. Ils ont notamment optimisé le système de turbocompression et de refroidissement. Pour le premier, le débit d'air a été augmenté à bas régime tandis que le second bénéficie de conduits d'air élargis et d'un système de ventilation plus puissant pour maintenir le moteur à température constante. Parmi les améliorations notables, nous pouvons aussi citer l'arrivée de prises d'air NACA sous la voiture pour permettre de refroidir le système de transmission. Le système d'échappement en acier inoxydable réduit également la contre-pression d'échappement au minimum. Un échappement qui comporte des clapets permettant d'influer sur la sonorité en mode "Comfort" ou en mode "Sport". Enfin, les ingénieurs ont également travaillé au niveau de la suspension pilotée afin de la rendre un peu plus ferme en mode "Sport" et "Sport+".

Galerie: Alpina B3 Touring au salon de Francfort 2019

Quatre roues motrices et un différentiel à glissement limité

Le moteur est indexé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports dont l'étagement des rapports a été modifié, tout comme la vitesse des passages pour garantir de meilleures performances. La puissance est transmise aux quatre roues via la transmission intégrale xDrive. La répartition du couple est entièrement variable entre les deux essieux. Alpina précise qu'un différentiel à glissement limité a été intégré au niveau du train arrière pour garantir une agilité accrue en virage. Ce n'est certainement pas de trop pour rendre ce break de 1865 kilos plus à l'aise sur routes sinueuses. Alpina n'a pas précisé les prix de sa nouvelle B3 Touring, nous savons simplement que les carnets de commandes ouvriront dès le premier trimestre 2020 et les premières livraisons interviendront au second trimestre de cette même année.

Galerie: Alpina B3 Touring (2019)