Cela serait bénéfique aux deux parties.

Alors que le Land Rover Defender signe un retour fracassant qui pourrait faire du bien à la marque, les analystes de Sanford C. Bernstein font une révélation étonnante : BMW devrait racheter Jaguar Land Rover (JLR).

Comme expliqué par nos confrères d'Automotive News Europe, les analystes du cabinet, dont Max Warburton, expliquent que le constructeur bavarois pourrait tirer des bénéfices d'un achat des marques premium britanniques auprès du groupe indien Tata Motors.

"BMW est surcapitalisé et inondé de cash. Il a atteint ses limites de croissance pour sa gamme de produits et sa marque" expliquent les analystes. Et d'ajouter que de son côté, le groupe JLR est confronté à de profondes difficultés, sur le plan opérationnel comme financier. Et que justement avec un partenaire comme BMW pourrait permettre de résoudre bien des problèmes. En effet, de son côté, Tata Motors fait face à de fortes perts, au ralentissement des ventes en Chine mais aussi aux problèmes liés au Brexit.

De son côté, en rachetant Jaguar Land Rover, BMW pourrait ajouter 20 % à ses bénéfices, toujours selon les anaylses de Berstein. Cela pourrait également contribuer à une augmentation trimestrielle des ventes du constructeur allemand. S'il faudrait pas moins de 11,2 milliards de dollars pour racheter JLR, il faudrait surtout que Tata Motors accepte de laisser partir JLR. Et BMW de son côté est sans doute trop prudent pour se lancer dans une telle opération.

Et puis il faut remonter un peu dans le temps pour comprendre que la relation entre BMW et Land Rover ne serait peut être pas aussi simple que ça en cas de rachat. En effet, dans les années 1990 les deux constructeurs étaient très proches, BMW possédait alors Land Rover.

"Ce fut une période traumatisante pour l'entreprise bavaroise et il y a des cadres de Munich qui sont encore marqués émotionnellement par cette expérience" expliquent les analystes. 

Ce qui n'empêche pas les deux entités de se retrouver sur certains points, comme sur le marché de l'électrique, BMW et JLR ayant annoncé une collaboration en juin dernier. Reste que dans l'hypothèse, même très peu probable, où BMW rachèterait JLR, ce partenariat ne s'en trouverait que renforcé, ce qui serait bénéfique aux deux parties.

'